Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Le poisson Voyageur, le rêve de pêche à votre mesure !

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

Mot-clé - Nicolas Germain

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 29 août 2011

Sujet TV sur le tourisme pêche.

Il y a de ça une semaine, un sujet sur le tourisme pêche est passé aux informations régionales de Franche-Comté. Cette chaine suit régulièrement ce qui se passe au niveau pollution et autres dans notre département. J'ai participé à ce sujet avec Pierre-Emmanuel Aubry. Le message était aussi de dire que, malgré l'augmentation du nombre de cartes vendues (dans certaines AAPPMA) tout n'était pas rose non plus...Que les problèmes de pollution étaient bien réels malheureusement.
Voici le sujet.

Et un petit souvenir du tournage... ;-)
IMGP0997__2_.JPG

samedi 20 août 2011

Une grosse truite fario lacustre prise en Dranse.

Petit retour sur une journée qui va marquer ma vie de pêcheur à jamais.
Cela débute un ou deux jours avant ce dernier week-end. J'ai envie de bouger un peu, pas pour pêcher autre chose, mais bien pour aller voir des copains. J'envoie donc un message à gros nez pour une petite partie de pêche sur la Bienne qui est sa rivière de cœur. Il n'est pas trop chaud et n'est pas motivé plus que ça pour bouger (Remarquez tant mieux, je peux pas le blairer!). Du coup, j'envoie un petit message à un autre Fred, le coco! Thibaut m'a demandé tout l'été pour qu'on aille passer une journée avec lui sur sa rivière.
Fred me répond en me disant qu'il est disponible le dimanche. Perso, j'hésite, il y a quand même 2h30 de voiture...Fred insiste, me dit de ramener mon steack! Thibaut me demande du coup si on peut amener Victor avec nous.
On s'organise donc avec Manu, le papa de Victor. Le môme viendra coucher chez nous le samedi soir pour que l'on puisse décoller assez tôt le dimanche matin. Les deux gosses sont à donf...Ils se voient déjà avec une 90 au bout de la canne. Je vais bien calmer leurs ardeurs le samedi soir, mais aussi le dimanche matin durant le trajet.
Les enfants, on fait cette journée pour passer du temps avec Fred, pour que vous vous imprégniez du personnage et de sa rivière, n'espérez rien de plus...
Les gosses ont bien compris que la pêche de ces poissons d'un autre monde est bien différente.
On arrive sur Thonon vers les 9h30 le dimanche matin et on se rend direct au QG de la lacuste!! Fred et ses potes sont en terrasse en train de boire un petit café après la pêche du matin. C'est une belle façon de commencer la journée! On fait connaissance avec tout le monde et on s'installe. On va rester là une bonne heure, et franchement, je ne suis pas pressé d'aller à la pêche (les mômes plus que moi peut-être) parce que je suis venu essentiellement pour ça, m’imprégner de cette ambiance qu'il y a autour de cette rivière, autour de Fred...
Mais il y a un temps pour tout. On part chercher de la bouffe pour le midi et nous voilà arrivés à la rivière en toute fin de matinée. A la première impression, c'est réellement le jour et la nuit avec notre rivière d'Ain, je sens de suite que l'on va être un peu paumés. Les gosses vont tenter leur chance à la cuillère au début en essayant d’éviter les canoés et les nombreux rafts qui passent sans arrêt. Pour ma part, je me contente de suivre Fred, de l'observer, de l'écouter. J'ai toujours eu un énorme respect pour les pêcheurs qui s'identifient à une rivière. Et lui, quand il en parle, on comprend toute se suite que c'est sa rivière, la Dranse fait partie de sa vie, il la connait sur le bout des doigts.

La magnifique Dranse
Dranse.jpg

Fred va me prendre une belle truite fario de près de 40 centimètres lors de cette session. Il faut voir l'adresse qu'il a avec son cadre, c'est hallucinant. Mais ce qui m'a le plus marqué, c'est la qualité de ses dérives. Elles sont toutes sans contraintes, c'est fou...Ça à l'air tellement facile quand on le regarde.
Et puis, il n'y a aucune place au hasard, les plombées sont ajustées régulièrement selon le courant et à la moindre accroche, Fred coupe et refait son bas de ligne.

Fred avec sa truite au bout!
IMGP0878.JPG

Avant de casser la croûte, on va faire un coup le haut pour éviter toutes les embarcations d'eaux vives. La rivière est magnifique. Elle est encore très forte et il est difficile pour nous de la lire, mais elle va baisser en fin d'après midi.
Les gosses tentent leur chance en nymphe au fil, je vais essayer aussi. Mais franchement, il faut y croire quand même. Quand on voit le linéaire et que l'on connait le nombre de poisson qui est remonté du lac, faut être sacrément blindé dans la tête. En tous les cas, moi, je n'y suis pas assez, et je vais vite passer mon temps à regarder les gosses et Fred pêcher. Fred est génial avec les gamins, il prend le temps de leur expliquer plein de choses, de les conseiller, bref, un vrai bon moment de vie.

Fred avec Thibaut et Victor
IMGP0903.JPG

Mais bon, faut pas déconner non plus, il est bientôt 14 heures et on a pas mangé!! On va casser la croûte à côté de la Dranse, Fred continuera de pêcher et il prendra du temps pour nous raconter une ou deux histoires. Ça tombe bien ,j'adore ça! Il faut absolument que vous regardiez cette vidéo où il explique la technique du cul en écrevisse!

Tout juste le temps de manger!
IMGP0887.JPG

On va bien manger et on repêchera un peu par la suite, mais sans trop de motivation pour ma part. Je vais prendre du plaisir à faire des photos de Fred et des gosses. Et puis Georges nous rejoint, c'est un bon copain de Fred et excellent pêcheur lui aussi. Comme Fred, il pêche au cadre. En passant par le trou de la porte et les trois plats, ils vont tenter de leurrer un de ces poissons argentés, mais rien n'y fait, même pas la baisse des eaux qui dessine la Dranse un peu mieux à mon goût.
Fred repiquera devant les gosses une autre truite fario néanmoins. Les mômes commencent sérieux à être claqués, on est en début de soirée et la fatigue du levé au petit matin se fait sentir.

Faut le suivre le coco!
IMGP0908.jpg

Fred et Georges décident de changer d'endroit pour le soir. On bouge donc sur un spot où Nicolas est déjà en place. il y a aussi un pêcheur à la cuillère plus bas sur l'autre berge. j'essaie de me remotiver et de la même façon les gosses. On repêche un peu au fil, mais au bout de 10 minutes, je retourne m'assoir pour regarder Fred et Georges. ce n'est pas une pêche pour moi, c'est certain.

Alors que Fred peigne de façon méthodique la veine devant lui, il se met dans une position bizarre...Georges ne se fait pas avoir, il a vu un truc!!! Georges s'approche et Fred commence à se marrer, il y a effectivement une truite qui traine par là...Fred dit à Georges de se mettre 5 mètres au dessus et à moi 5 mètres plus bas.
Fred nous dit de peigner, qu'elle est là!! Perso, je n'y crois pas plus que ça et j'attends de voir. La truite marsouine devant nous mais je n'ai rien vu!!! les gosses non plus alors qu'ils sont juste derrière moi assis sur les gros blocs.
Et puis, d'un seul coup, je vois la truite qui s'est laissée descendre pour se bloquer....Juste devant moi!!! Le destin quoi!!! je n'ai quasiment pas tremper le fil de la journée et voilà que j'ai un bloc à 6-7 mètres là, juste à porter de canne! Elle se situe dans 1 petit mètre d'eau avec un courant assez rapide. On la voit bien car elle a une petite tâche blanche sur la tête. Il faut bien savoir que c'est une situation très rare que je vis là, une vraie balle de match!!!

J'avoue que d'un seul coup je suis assez fébrile. Je refais une pointe en 20 centièmes et tente une nymphe assez lourde. Le poisson n'a aucune réaction. Je vais essayer deux autres nymphes derrière, mais toujours rien...Heureusement d'ailleurs, les nœuds se sont défait tellement j'ai bredouillé, si si, je déconne pas!!
Je choisie une quatrième nymphe, une double tungstène sur hameçon de 8 que j'avais fais à l'époque pour une compétition de D1 sur l'Isère et dont je ne mettais jamais servie!
Après quelques passages, je vois le poisson faire un mouvement de tête latéral, sans trop réfléchir, je ferre et là, j'entends Fred à côté: Bordel, il l'a!!
J'étais super détendu bizarrement, pour le simple fait que j'étais persuadé qu'elle allait tout m'exploser!! Rien à voir avec une fario de chez nous sur le ferrage, ici, le poisson est roi, il est sur de lui, elle se bloque direct dans une grosse veine et attend que je la pousse pour démarrer les hostilités.
Fred et Georges me sautent dessus pour m'arracher mon gilet et tout ce qui ne sert à rien!!! Tu vas nager maintenant!!!

Les gosses sont tout excités. Ce qui est génial avec ces poissons, c'est que tout le monde participe au combat, tout le monde peut te suivre. C'est Georges et Fred qui sont à la manœuvre et qui me donnent des conseils. Il est évident que sans eux, j'aurais fais des bêtises, là, bien au contraire, j'ai pu anticiper un peu tout ce que faisait la truite. Mais mon dieu, quelle puissance...La GLX est à l'équerre constamment et le 20 centièmes me parait bien fin d'un seul coup. Plus les minutes passent, plus je me prend au jeu...Malgré des rushs phénoménaux, j'arrive à suivre la cadence du poisson et à maîtriser un peu près malgré quelques chutes dans le bouillon!! Merci d'avoir enlevé mon gilet les mecs!!
Ce qui est étrange, c'est que je n'ai senti quasiment aucun coup de gueule de la part du poisson, par contre, quand elle décide de démarrer, c'est un sensation extraordinaire d'impuissance pour moi, il n'y a qu'un truc à faire, courir et lever la canne pour éviter que la soie ne se prenne dans les blocs ou les autres obstacles qu'offre cette rivière.
Au bout de presque 20 minutes et un bras qui commence à bien fatiguer, la truite se trouve dans très peu d'eau, elle est juste devant moi, bordel qu'elle est grande!! Là, j'y croyais dur comme fer bien que je n'avais aucune idée pour pourvoir la sortir de l'eau et la mettre au sec...C'est le moment qu'à choisie la truite pour se mettre sous un bloc à ras la berge...Je ne vois plus que la queue et bien sur, je n'arrive pas à la sortir de là, c'est tellement lourd et puissant.
Georges prend l'initiative, un coup de poker pour terminer le combat. Il tente de passer les bras sous le caillou pour se saisir de la truite. Elle se frotte au fond pour tenter de casser le fil, il faut faire quelque chose!!
Georges, avec plein de maîtrise, saisie la truite et la met sur le bord!! On éclate tous de joie!! Ho la la le steack, mon Dieu que ça fait gros!!! Je suis trempé jusqu'aux os mais tellement heureux et fatigué aussi.
Malgré une canne de 9 pieds soie de 5, le combat est allé à son terme et c'est vraiment génial. Nicolas prendra des photos pour immortaliser ce souvenir et Thibaut a filmé une grande partie du combat...Ce poisson est tout simplement fabuleux. La loi du mètre donnera 85 centimètres et la loi du peson affichera 6.100Kg. Le poisson a fait de suite une hémorragie interne qui s'est soldée par de fort écoulement de sang au niveau des ouïes. De toutes façons, j'aurais gardé le poisson sans ça pour être franc.

Souvenir avec Fred, Georges, Victor et Thibaut (Merci à Nico pour la photo)
IMGP0923.JPG

Un très grand plaisir!
IMGP0925.JPG

Avec Fred, encore merci pour tout.
IMGP0931.JPG

J'ai partagé là un moment très fort de ma vie, et ce en présence de mon fils . Merci également à Victor, Georges, Nicolas et bien sur Fred d'avoir été là, de m'avoir conseillé, c'est surtout grâce à vous tous que j'ai pu prendre et sortir ce poisson.

Il est temps de reprendre la route, la nuit tombe, mais il est difficile de se quitter. On refait l'histoire de ce poisson encore et encore...

Après un trajet effectué sous les orages et une arrivée à plus de minuit, les gosses ne demandent pas leur reste, ils filent au lit sans dire un mot...Pour ma part, je ne trouverai pas le sommeil cette nuit là...

...Allez savoir pourquoi???
IMGP0929.JPG

mercredi 17 août 2011

Amandine est passée à la 2ème étape.

Amandine pêche toujours et progresse...IMGP0871.JPG

Lire la suite »

lundi 8 août 2011

De retour...Et motivé!

De retour de vacances, je vais remettre en activité progressivement ce blog. Tout d'abord, et ce dans les prochains jours, un très large résumé de mes vacances en Corse.
Par la suite, le maximum d'informations sur l'actualité des rivières du coin, toujours des interviews (2 déjà en préparation), le suivi de l'évolution de mon fils, des images de la saison en cours et quelques nouveautés.
De plus, et d'un point de vue plus personnel, une petite évolution à la rentrée...à suivre.
Mais la priorité reste le DVD, il me reste environ deux mois pour rassembler des images. Je n'ai pas tout ce que je souhaite, je vais donc prendre sur mon temps de pêche en cette fin de saison pour aller filmer à droite et à gauche. Le montage se fera à l’automne avec je l'espère, une distribution des DVD fin d'année 2011 voir début 2012.

Et comme on dit sur l'île d'où je viens, A Prestu!



vendredi 8 juillet 2011

Pour suivre l'évolution du DVD de façon plus régulière.

Je fais des points complets sur ce blog de temps en temps à propos du DVD et de son avancement. J'ai en parallèle créé une page sur Facebook pour un suivi encore plus régulier. Je l'alimente beaucoup plus fréquemment avec les photos et vidéos que je reçois ou/et que je fais.
Ça se passe par là!
DVD: Les rivières jurassiennes, l'envers du décor | Faites également la promotion de votre Page

- page 2 de 3 -