Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Le poisson Voyageur, le rêve de pêche à votre mesure !

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

samedi 26 septembre 2020

Un formidable week-end de fermeture.

Je n'ai toujours pas récupéré mon PC, alors je tente la rédaction d'un article via mon téléphone. Pas simple. 

Voilà une semaine que la saison s'est terminée ici. La grosse baisse de la température de l'eau m'a permis de profiter des derniers jours. Le niveau d'eau était toujours extrêmement bas, mais l'activité des poissons démontrait que les conditions étaient nettement meilleures. Le jour de fermeture fut en tous points fabuleux. J'étais accompagné d'un ami. Nous avons partagé des moments rares. Les truites étaient très actives grâce à une petite éclosion en début d'après-midi. Le premier poisson que nous avons pris est venu prendre mon sedge passe-partout en surface. Le coup de ligne rêvé. Une magnifique truite en sèche à vue. Un poisson très trappu et sans point. Assez incroyable. 

Super poisson.

Nous avons continué à chercher des poissons actifs sur un autre secteur. Mais cette fois-ci il a fallu aller les chercher plus près du fond. J'ai eu la chance de pouvoir tenter plusieurs poissons dont un que j'avais manqué au ferrage la semaine dernière. Heureux d'avoir pu corriger le tir afin de pouvoir admirer ce poisson de plus près. Les truites ont combattu avec énormément de vigueur, signe supplémentaire s'il en fallait de leur très bonne forme. 

Voici ces belles truites. 

Une journée de fermeture qui était d'ors et déjà réussie. C'était sans compter sur mon partenaire du jour qui souhaitait vraiment voir de plus près un poisson qu'il connaissait bien. Après m'avoir offert sur un plateau toutes les informations, le poste, la cache, etc...Je me suis positionné dans l'attente.

La truite est apparue une première fois pour vite se mettre à couvert. Quelques minutes plus tard, elle revint sur son poste. Le poser fut précis ce qui provoqua une prise de nymphe en toute confiance. Le combat fut lui très indécis avec une bonne partie passée dans la cache du poisson. Le fil en 15 a tenu bon. Une chance. 

Quel magnifique poisson.

Ce poisson est donc le dernier de cette saison inédite à bien des égards. Ce fut une magnifique journée. Merci à mon charpentier préfèré de m'avoir accompagné, c'était vraiment très sympa. 

La veille je n'ai pas pêché. L'avant veille, deux bonnes heures avec mon cycliste préféré avant le passage du tour devant la maison. Le temps pour nous de profiter l'un de l'autre au bord de l'eau et, également, de capturer cette merveilleuse truite dans le money-time. Un poisson que j'ai pris avec une grande longueur de soie dehors. Il m'a offert une bonne dose de bonheur. 

Perfection. 

Ce week-end de fermeture avait débuté le jeudi pour moi. Oui, j'ai eu cette chance de bien profiter. J'ai quitté mes terres pour rejoindre un petit paradis aux eaux bien froides. J'ai eu une réussite incroyable ce jour-là avec en autres deux poissons fantastiques. Un pris en nymphe et le plus gros au streamer. Mais toujours à vue. Quelle sensation incroyable que de voir une si grosse gueule venir happer son streamer. 

Un missile de puissance. 

Une merveille.

Vous l'imaginez bien, ce week-end de fermeture restera dans ma mémoire sans effacer les tristes semaines vécues cet été. 

Tous ces poissons ont bien mérité une grande pose. L'eau est enfin tombée cette semaine, elle tombe encore aujourd'hui et devrait continuer à arroser nos sols la semaine prochaine. Une bénédiction. 

Merci de m'avoir lu. Je vous souhaite un bien bel automne toujours au bord de l'eau ou bien ailleurs. Pour moi, cela se passera à l'étau et surtout en famille. 

mercredi 9 septembre 2020

Interdiction de marcher dans l'eau.

L'information du jour. Interdit de rentrer dans l'eau jusqu'à la fermeture. Je vous fais un copier-coller du message de la Fédération de Pêche du Jura.

[⛔️ Interdiction de la pêche en marchant dans l'eau]

Malgré l'épisode pluvio-orageux de la fin du mois d'août, le niveau des cours d'eau du massif est à nouveau critique. La situation s'est même dégradée en Petite Montagne et sur les cours d'eau du Revermont.

Suite au durcissement des restrictions de l'usage de l'eau et conformément à l'interdiction de pratiquer des activités aquatiques susceptibles de perturber le fond des cours d'eau, notre fédération a demandé à ce que la pratique de la pêche en marchant dans l'eau sur l'ensemble des cours d'eau de 1ère catégorie piscicole du département soit également concernée par cette interdiction.

Cette mesure s'applique dès à présent sans modification de l'arrêté niveau crise pris le 02/09, considérant que la liste des activités aquatiques citées n'était pas restrictive. La pratique de la pêche restera autorisée en 1ère catégorie , uniquement du bord, jusqu'à la fermeture fixée au 20 septembre 2020.

vendredi 4 septembre 2020

Bande Annonce Seasons Hebdo Jura.

Voici la bande-annonce de l'émission diffusée ce soir sur la chaine Seasons. Au programme, pêche, chasse et gastronomie.

Bon visionnage.

jeudi 27 août 2020

Un mois d'août bien compliqué.

Ce mois d'août se termine dans la douleur. Celui de 2019 avec ses averses régulières fait allure de paradis à côté. Cette année, nous sommes à moins de 25mm de pluie chez moi. Si on additionne un total quasiment similaire sur juillet, vous comprendrez aisément la catastrophe qui se trame actuellement.

Dès la mi-juillet, j'ai averti les autorités sur les mortalités en cours. Comme tous les ans, rien de "spectaculaire" sur la rivière d'Ain, mais des signalements journaliers sur tous les linéaires par les pêcheurs. J'ai reçu de nombreuses photos. Aucun parcours n'a été épargné. Moi-même, je voyais des poissons sur le dos à chaque sortie.L'OFB suite à ses observations et mon alerte a fait des sorties sur le terrain sur la fin juillet. 13 kilomètres de parcourus en canoé pour un total de 3 poissons morts vus. Pour eux, et à juste titre vu le résultat, rien d'alarmant. Mais de toute évidence, cela ne reflète pas la réalité du terrain et il faudrait certainement plusieurs sorties de ce genre pour avoir un retour plus proche de la vérité. Les 3 poissons morts par exemple, je les ai vu sur 200 mètres en 1 heure lors de ma dernière sortie fin juillet sur l'aval de Champagnole. A ceci il faut ajouter 1 poisson agonisant avec les deux yeux éclatés. Du coup, vous comprenez que je reste dubitatif et que finalement, nous ne sommes pas sur les mêmes longueurs d'ondes avec les autorités.

Quoi qu'il en soit, les truites disparaissent. Le mois d'août n'a pas failli dans ce domaine. Sur l'aval, nous avons eu des poissons dérivants sur le dos tous les jours. A cela s'ajoute le braconnage bien entendu. Braconnage connu depuis des décennies en période estivale. Une tradition ! Des groupes de plusieurs hommes pêchant à la main ou encore au fusil harpon comme cet été sur notre AAPPMA. Bien entendu, rien n'est fait. On empêche les mecs qui paient leur carte d'aller pêcher lors du confinement alors qu'ils habitent à côté de la rivière mais on laisse les bracos piller à loisir quand les autres ont repris le boulot. Ce monde est merveilleux et me donne envie de tout faire, sauf de suivre les règles !

Durant cet été, de nombreux pêcheurs m'ont également signalé des brusques variations de niveaux sur la rivière. C'est un phénomène connu, signalé par notre AAPPMA depuis 2 ans à l'OFB. Problème que je pensais résolu. Il faut croire que non. Après, ces variations sont visibles de partout et de tous, et si comme souvent seule notre AAPPMA monte au créneau pour grogner, ça ne bougera pas. J'invite donc mes collègues des AAPPMA amonts et avals à prendre leur téléphone en signalant ce problème à chaque fois qu'il a lieu.

Suite à la surpopulation de baigneurs sur la rivière et surtout aux incivilités qui en ont découlé, les deux communes concernées m'ont entendu suite à un mail que j'avais rédigé. Merci également aux deux riverains qui se reconnaitront pour le temps passé à gérer cette situation. Des actions devraient se mettre en place pour l'été 2021. En attendant, j'invite les pêcheurs qui vont revenir sur les berges (sous réserve d'un peu de pluie) à ramasser tous les déchets présents. Merci aux chasseurs dès l'ouverture du gibier d'eau de faire de même.

La seule bonne nouvelle du moment est la baisse des températures. Le niveau reste toujours catastrophique (record mensuel du plus bas observé en cours) mais les truites vont enfin respirer. Notre AAPPMA a d'ailleurs refusé qu'une pêche électrique (prévue demain) et qui devait être réalisée par Aquabio pour l'OFB ne se fasse. Les truites galèrent depuis presque 2 mois, les pêcheurs ne les embêtent plus depuis 1 mois et demi selon les consignes de l'AAPPMA alors laissons les se remettent tranquillement de ces douloureux épisodes successifs. Nous avons réussi à faire reporter cette pêche au printemps. De toutes façons, il ne restera pas grand chose à compter...Tout cela pour savoir s'il reste 6 ou 8 adultes. Oui, on en est là.

D'un point de vue plus personnel, la pêche a été mis de côté en ce mois d'août. C'est la première fois en 35 ans que je pêche si peu. Une grosse dizaine d'heures tout au plus. Les truites survivantes à ce terrible été vont bientôt pouvoir souffler...Jusqu'à l'arrivée des harles bièvres et des cormorans (mais zut, ils sont déjà là). À se demander comment il peut rester une ou deux truites avec toutes ces agressions sérieux...

L'observation des frayères sera révélatrice des pertes estivales. La seule valable pour moi. Et j'ai déjà peur de ce que je pourrais ne plus voir...

Croisons les doigts pour que ces joyaux aient survécu.

dimanche 23 août 2020

Bientôt sur Seasons.

La chaine Seasons du groupe Canal+ nous a fait le plaisir de revenir dans le Jura pour le tournage d'une nouvelle émission. Celle-ci sera diffusée courant septembre. Un mixte de reportages pêche, chasse, et gastronomie.

Edit du 01/09 : Diffusion ce vendredi 4 septembre à 19h30.

Le point central du tournage de ce Seasons Hebdo est le Castel Damandre, magnifique établissement dirigé par mon ami Pascal et son épouse. J'ai eu l'immense plaisir d'y participer et ainsi revoir mon réalisateur préféré en la personne de Mathieu ainsi que l'emblématique présentateur de la chaine, David Chaignon. Très fort au baby-foot d'ailleurs cet homme !

Je ne vous en dis pas plus en vous laissant le loisir de découvrir tout ça sur vos écrans.

Un dernier mot de remerciement pour les responsables de la chaine Seasons qui, à travers notre histoire commune, continue à maintenir leur confiance aux artisans français en mettant en lumière leur travail. C'est toujours un plaisir de travailler avec vous tous.

Très heureux de revoir Mathieu et David.

Silence, ça tourne.

Repas tard le soir avec (de gauche à droite) Cyril, notre guide chasse pour l'émission, Mathieu, notre réalisateur, Pascal, le maître des lieux, David, sans qui rien ne serait possible et votre serviteur, toujours heureux d'être à une bonne table !

- page 1 de 74