Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Le poisson Voyageur, le rêve de pêche à votre mesure !

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

Mot-clé - Blog de pêche à la mouche

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 21 novembre 2019

L'Aindispensable, nouvelle référence au Fly Shop.

Ce billet pour vous présenter la nouvelle référence de nymphe de mon Fly Shop disponible à partir d’aujourd’hui.

Alors, pour être franc, je ne pêche pas avec. Je sais, on a connu des messages plus vendeurs que celui-ci, mais c’est la stricte vérité. En fait, si je mets en référence cette nymphe, c’est parce que mon fils pêche avec depuis quelques années et qu’il en a fait son modèle de prédilection. Jusqu’à ce jour, c’est son pote Victor qui, après lui avoir fait connaitre, lui en offrait de temps à autres. Du coup, je me suis dit qu’en la mettant en référence, il ne serait plus dans le besoin car toujours en stock à la maison.

De plus, cela me permets de proposer une imitation sur une référence d’hameçon différente. Il s’agit du TMC9300 de Tiemco. C’est un hameçon plus fort de fer que le TMC100 et un peu moins que le TMC3769. Cette référence est considérée comme l’une des meilleures par les nympheurs à vue par sa fiabilité.

Mon fils, qui possède déjà un solide vécu sur la rivière d’Ain, est devenu au fil des saisons un fan des grosses nymphes légères. Il leurs trouve une efficacité parfois supérieure aux plus petites nymphes avec des tailles standards comme le 16. C’est pourquoi, par rapport à son besoin, j’ai sélectionné 2 tailles, le 12 et le 14. Ces deux modèles seront plombés de la même manière avec 3 tours de plomb en 4 dixièmes. Des grosses nymphes, mais légères, ce qui permet de faire de grandes dérives même avec un courant très faible, le grand plaisir de Thibaut. Cette référence d’hameçon permet également de pêcher avec un gros diamètre de fil sans risque d’ouverture.

La nymphe en elle-même n’est autre qu’une pheasant tail tête noire. Pour les personnes qui suivent l’histoire de la nymphe à vue en France, vous n’êtes pas sans savoir qu’elle était l’imitation de base de Norbert Morillas. Il l’avait dans sa boîte en toutes tailles et nombreux lestages. Ses pêches sur les belles farios sauvages francomtoises ne laissent aucun doute sur l’incroyable efficacité de cette bestiole. D’ailleurs, comme pour les autres références de mon catalogue, il sera possible (sur demande) de les fabriquer sur d’autres tailles ou/et avec d’autres lestages.

Pour la fabrication, j’ai pris soin de sélectionner mes plus belles plumes de faisan. Bien entendu, comme pour « la cuivre », je dépose une goutte de colle forte sur le fil de montage avant d’enrouler les fibres de faisan afin de confectionner le corps. Par rapport à l’originale, je rajoute un cerclage de trois tours en fil de cuivre noir. Il ne se voit pas pour ainsi dire, mais il apporte une solidité supplémentaire, ce qui me tient à cœur. Le fil de montage n’est autre qu’un polyfloss noir. Il permet de former un sous corps de bonne taille et il s’étale parfaitement. La tête, qui est conséquente, est vernie une fois la nymphe terminée. Pas loin de cinq couches afin d’obtenir une tête noire bien lisse et brillante. Une dernière étape avant la mise en vente consiste à repasser 100% des œillets à l’aiguille pour qu’ils ne soient pas bouchés.

Il ne me reste plus qu’à vous dévoiler son nom : l’Aindispensable. Merci à Stéphane pour m’avoir soufflé cette idée qui va si bien à cette imitation dont Thibaut ne saurait se passer lorsqu’il va tenter les belles sauvages de la rivière d’Ain.

Si vous aussi vous aimez pêcher avec des nymphes de bonnes tailles et peu lestées, cette imitation est pour vous. Rendez-vous sur le Fly Shop.

dimanche 10 novembre 2019

Zoom produit : le fil Reflo Power

Cet article en guise de retour d'expérience personnelle sur un fil (nylon et non fluoro) que j'ai utilisé cette saison. Si vous me suivez un peu sur ce blog, vous savez sans aucun doute que j'étais un fan absolu du Teklon Céramique depuis bien longtemps. Mais voilà, depuis, changement de conditionnement avec des bobines aux encombrements gigantesques et, d'après moi, changement physique du fil lui-même du moins sur les petits diamètres. Je continu de l'utiliser sur les gros diamètres pour réaliser mes corps de bas de ligne, mais il me fallait trouver un autre fil pour mes pointes.

Après quelques essais et conseils pris ici et là, je suis resté sur le Reflo Power. Alors je ne suis pas là pour vous dire que c'est le meilleur fil du monde hein, mais d'après mon expérience sur cette dernière saison, c'est celui que j'ai eu entre les mains qui se rapproche le plus du Teklon que j'utilisais. Donc si vous aussi vous aimiez ce fil, il se pourrait que le Reflo vous convienne.

Ses qualités : Bonne résistance aux noeuds. Très bonne élasticité. Souple. Le prix !

Ses défauts : Surdimensionné. Légèrement brillant.

Comme le Teklon, ce fil est bien 3 centièmes au-dessus de ce qui est noté sur la bobine. Pas important à mes yeux, il suffit de le savoir. En fait, un 13 centièmes bobine fait en réalité 0.163mm. C'est ce diamètre que j'ai le plus utilisé lors de la saison passée. Au final, ça revient au même que d'utiliser un ancien Teklon en 14 qui était à 0.162mm au réel. Son aspect légèrement brillant n'a pas l'air d'inquiéter les poissons outre mesure. Il serait plus un frein pour le pêcheur. Cela ne l'a pas été pour moi.

La bobine est très petite, c'est idéal. Comme son prix d'ailleurs. Moi qui ne supporte pas mettre trop cher dans du fil, 7.90 euros pour une bobine de 100 mètres me convient parfaitement.

Voilà pour mon retour d'expérience. Si vous souhaitez vous en procurer, c'est ici => Reflo Power.

vendredi 1 novembre 2019

Vidéo - Saison père et fils 2019.

En cette veille de fête des morts, je préfère ici vous parler des vivants. Car quand on parle de "no kill", il faut aussi avoir une vision inverse. Imaginer tous les poissons remis à l'eau sur une saison morts les uns à côté des autres...Vous l'avez cette vision ? Moi oui. Et pour bien connaitre les rivières autour de chez moi, je me dis que si seulement trois ou quatre connaissances proches se mettaient à prélever ce qu'ils prennent, je pourrais vendre mes cannes à mouche sur-le-champ !

La pêche de la truite ne sera par éternelle dans le Jura...Le fait de remettre son poisson à l'eau ne fait que repousser l'échéance, mais ce n'est déjà pas rien ! Alors faites-le. Merci.

La qualité de la vidéo est moyenne. Tout est filmé au téléphone.

samedi 26 octobre 2019

Retour sur notre journée à Belmont Flyfishing.

Cela faisait tellement longtemps que nous n'avions pas traversé la Franche-Comté pour nous rendre chez notre ami Laurent. On s'est décidé sur le tard pour organiser cette journée. Le matériel dans la voiture, nous pouvions quitter notre Jura pour ensuite passer par le Doubs et terminer notre trajet en Haute-Saône. Quelle belle région ! Une fois devant la maison du paradis, il fallait s'assurer d'être à la bonne adresse. Quoi de plus sûr que de vérifier sur la boîte aux lettres devant le domaine. Ce fut chose faite dans la foulée.

Pas de doute, c'est bien là !

Le domaine de Belmont Flyfishing est un lieu idyllique. Perdu au milieu du pays des mille étangs. En ce 25 octobre et avec ces couleurs d'automne, on se croyait au paradis. La quiétude des lieux est le meilleur médicament qui soit contre tous les maux qui peuvent vous toucher. Les 4 plans d'eau offrent un terrain de jeux aussi varié qu'amusant. Truites, brochets, sandres, carpes, perches et même quelques black-bass nagent dans leurs eaux. Le paradis de tous pêcheurs.

Un lieu où il fait bon vivre.

Nous avons eu la chance de partager cette journée avec des pêcheurs merveilleux. Nous n'oublierons pas la finesse des blagues de Jean-Claude. D'ailleurs, j'ai bien noté son slogan de dentiste retraité ! Merci beaucoup à François et ses amis pour leur compagnie au bord de l'eau ou bien encore autour de la table de notre cher Laurent.

La pêche dans tout ça. De mon côté, je me suis concentré sur les bassin à truites. Une pêche à vue compliquée mais intéressante. Les petites nymphes noires étaient les plus régulières. Thibaut lui, n'avait qu'une idée en tête. Prendre un gros brochet à la mouche. Il a lancé son streamer quasiment toute la journée sans discontinuer. Une belle performance avec un matériel costaud pour soie de 8. Une Hardy Shadow 9 pieds soie de 8. Une canne faite pour lancer sans difficulté de très gros streamers. Une soie intermédiaire étant montée sur son Hardy Ultralite CA DD.

À force d'insister, la récompense est arrivée. Et quelle récompense ! Une attaque tout proche du bord à tel point que Thibaut a pu voir l'immense gueule ouverte venant happer son streamer offert il y a quelques années par mon ami Michel Flénet. Une scène dont il se souviendra. Je vous livre la suite de cette belle capture en images.

La bête est pendue, il faut laisser travailler la canne.

Laurent tente de décontracter le pêcheur ! Tout va bien !

Un peu plus de sérieux au moment fatidique ! La canne est en deux !

Mon fils tient son gros brochet à la mouche !

Qui fera le plaisir d'un autre pêcheur.

L'affaire n'était pourtant pas gagné. Les brochets du domaine ont été sollicités ces derniers jours. Oui, avant l'hiver, il faut en profiter, ils deviennent très actifs. C'est le moment d'y aller si jamais vous voulez vous aussi tenter un tout gros ! Nous savions qu'un pêcheur avait sévi 2 jours avant notre venue au domaine. Mais fort heureusement, et malgré sa belle pêche, il a eu la gentillesse de nous laisser quelques poissons ;-)

Bravo Thibaut ! (ils sont forts ces Thibaut non ?)

Mon fils avait d'ors et déjà réussi sa journée. Il s'est consacré aux truites uniquement une heure le matin. Il a prit sa canne comme il l'a quitté à la fermeture chez nous. Grande pointe, toute petite nymphe. Une dizaine de truites capturées à l'animation, comme à la rivière. Il s'est bien amusé.

L'heure du repas est arrivée. Une belle tablée avec des plats dignes d'un 5 étoiles. Quantité, qualité, originalité. Mieux ça n'existe pas ! On a vécu un très bon moment et le retour à la pêche était loin d'être prioritaire.

Sur cette fin de journée, Thibaut a continuer à pêcher le brochet. Moi, j'ai tenté les carpes. Nous avons eu de la réussite pour notre plus grand bonheur.

Après une grosse casse, une belle carpe est venue à moi. Prise au bonbon jaune pâle.

Thibaut lui s'est offert un joli doublé !

Nous n'avons pas embêté les truites pour la photo, mais les arcs qui peuplent les eaux de Belmont sont des poissons combattifs et plein de nageoires. La pêche en sèche fut la plus productive l'après-midi, un régal de pêche fine.

Il était temps pour nous de reprendre la route non sans dire un dernier au revoir à nos compagnons du jour et le maître des lieux. Sans oublier les animaux du domaine ! Une journée au top, comme à chaque fois chez mon copain Laurent ! Merci !

Salut les copains !

samedi 12 octobre 2019

Promotion Fly Shop

Petite promotion automnale sur mon Fly Shop. Un bas de ligne offert de votre choix pour toute commande supérieure à 50 euros. Si vous souhaitez en profiter, c'est jusqu'à la fin du mois en cours. Merci d'informer vos amis pêcheurs autour de vous.

Pour commander et connaitre les produits, c'est ici => Fly Shop.

- page 1 de 111