Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Le poisson Voyageur, le rêve de pêche à votre mesure !

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

Gestion piscicole

Les actions menées sur le terrain et infos diverses sur le monde complexe de la gestion halieutique

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 5 août 2022

Fermeture du Blog...

...de façon temporaire. Je vous retrouve dans quelques semaines en espérant de la pluie et un moral plus haut qu'aujourd'hui. Si en plus mes Co-citoyens pouvaient faire preuve d'un peu plus de civisme, cela m'éviterait des hausses de tension. Encore hier soir, et ce malgré l'affichage d'interdiction présent à la fontaine du village, un habitant y lavait sa voiture. Cela résume bien des choses...Quelle tristesse.

Je vous laisse avec un article de presse paru aujourd'hui dans le canard local où j'ai répondu au journaliste. J'ai besoin de retrouver une dose de joie de vivre après ce mois de juillet à pleurer chaque jour ma rivière de cœur. C'est un désastre...

Page 1/2 (source le Progrès)

Page 2/2

vendredi 29 juillet 2022

Consultation publique tir de régulation des cormorans.

Je me fais ici le relai de l'ensemble des fédérations de notre territoire qui appellent les pêcheurs à répondre défavorablement à la consultation publique sur l'éventuelle suspension des tirs de cormorans dans les eaux libres. Voici un texte écrit par la Fédération de l'Ain :

Amis pêcheurs,
Je requiers votre attention sur le projet d’arrêté ministériel fixant les plafonds départementaux concernant les grands cormorans pour la période 2022-2025.
Cet arrêté fixe le choix de n’accorder aucun plafond hors pisciculture devant la difficulté à justifier ces derniers. Seule une dérogation pourrait-être accordée si des études locales démontraient l’impact de l’espèce sur l’état de conservation de poissons protégés et/ou menacés.
Alors que de nombreuses études prouvent l’impact du grand cormoran sur les populations piscicoles à grande échelle, cette décision nous semble surtout être un moyen de contourner ces dernières en chargeant les associations locales d’en amener la preuve.
Cette proposition n’est pas anodine au vu de la difficulté d’étudier l’impact de cet oiseau piscivore sur des milieux de grande envergure et à petite échelle ainsi que des moyens humains et financiers que cela représenterait pour nos associations locales.
Le rapport final du recensement national des grands cormorans du 28 février 2022 dont la coordination a été réalisée par un membre de la LPO fait état de l’inefficacité des tirs. Deux hypothèses se présentent donc à nous : soit le tir est réellement inefficace, soit les plafonds sont insuffisants pour réguler la dynamique de la population. Dans tous les cas, nous ne pouvons être satisfait de cette décision d’inaction alors même que l’espèce pullule.
Les milieux aquatiques sont, d’autant plus cette année compte tenu de la sécheresse, fortement en danger et il serait pour nous inacceptable qu’une telle position puisse être maintenue.
La pêche de loisir constitue un patrimoine culturel, social et économique impliquant des centaines de milliers de citoyens dans la protection de nos milieux aquatiques. Un tel non-sens pourrait avoir des conséquences désastreuses sur l’acceptation sociale de ces oiseaux et sur la défense de nos milieux naturels alors même que la gestion de ces derniers sur notre territoire a toujours été exemplaire.
Nous considérons qu’il s’agit là d’un détournement intéressé sinon abusif du principe de précaution et qu’aucune étude supplémentaire ne viendra alimenter le conflit d’intérêt idéologique concernant cette espèce (MECHIN C. 2007. - Une espèce jugée invasive dans l’espace français : le Grand Cormoran).
L’écologie est l'affaire de tous et doit être raisonnée de manière concertée et systémique, en considérant l’ensemble des espèces, sans privilégier arbitrairement celles à poils, à plumes ou à écailles.
S’assoir ainsi sur le volet social et économique de la problématique revient à tourner le dos à ce qui constitue le fondement de tout développement durable.
Nous mettons en garde sur la dérive dogmatique et autoritaire défendue au travers de cet arrêté.
La consultation du publique est ouverte jusqu'au 15 Aout à ce lien : http://www.consultations-publiques.developpement-durable....
Merci de commenter DEFAVORABLEMENT l'adoption de cet arrêté en mentionnant bien le nom de votre AAPPMA.
Partagez l'information et le lien pour faire entendre votre voix.

dimanche 17 juillet 2022

Rassemblement de la source de l'Ain, mode d'emploi !

A l'initiative de l'AAPPMA de Sirod et de son jeune président Dylan Braillard, une journée de rassemblement citoyen est prévue ce mercredi proche de la source de l'Ain. Pour en savoir plus, j'ai demandé à Dylan des explications.

Nicolas : Salut Dylan. Qu'est ce qui a provoqué cette idée de faire un rassemblement ?

Dylan : Salut Nico, c’est parti d’une discussion avec les administrateurs de l’AAPPMA qu’on devait le faire. Pour se remettre dans le contexte ; j’ai repris la présidence de l’AAPPMA depuis cette année et j’ai rejoint l’équipe pleine de bonnes attentions pour s’investir pour notre rivière. Des réunions, des discutions, des idées pour aborder une gestion différente pour protéger les ressources de nos cours d’eau…

Bref comme tu l'as compris et surtout comme tu connais le sujet, on essaye de coller des rustines un peu partout pour palier aux problèmes majeurs qui détériorent nos cours d’eau. Le 29 juin nous avons fait le tour des parcours accompagnés d’un spécialiste halieutique pour regarder et soulever différentes problématiques et surtout pour avoir des informations d'une personne compétente pour comprendre l’évolution de notre rivière et la situation dans laquelle nous nous trouvons. À ma stupeur, quand nous arrivons « à la source de l’Ain », je constate un colmatage des fonds comme jamais j’ai pu le voir auparavant dans ma jeune vie de pêcheur (Et pourtant j’en passe des heures au bord de l’eau). Souvent sur la route pour le boulot, pour aller pêcher d’autres rivières que l’Ain, je n’étais pas revenu à la source depuis un moment. En deux semaines le développement d’algues et le colmatage des fonds avait considérablement augmenté.

À ce moment-là je dois être honnête de dire que le sentiment de colère est proche. Prendre du temps, s’investir dans le milieu associatif, faire des démarches pour gérer nos parcours de la meilleure façon…Tout ça n’a aucun sens si la qualité de l’eau ne s’améliore pas.

Au départ on parlait juste pour se retrouver en petit comité…Comme pour se rendre au chevet du lit d’hôpital d’un proche sur le point de nous quitter, comme un dernier adieu en mémoire des bons moments passés à ses cotés. Et de là tout a pris des proportions, motivation, messages de soutien…L’évènement « l’eau c’est la vie » est né et les défenseurs de cette cause et de la région se sont joint à nous. C’est un mouvement citoyen et pacifiste pour prendre conscience que l’eau est la ressource la plus importante pour demain.

En tous les cas ça fait chaud au cœur de voir qu’il y a encore du monde qui y croit et se bat pour des jours meilleurs. On ne pourra pas se battre sur le réchauffement climatique à l’échelle local et régional, le manque d’eau on ne pourra rien y faire hormis de minimiser les pertes. En revanche la qualité il y a beaucoup à faire !

L'Ain vers sa source !

Nicolas : Où et quand aura lieu cet évènement ?

Dylan : C’est le mercredi 20 juillet 2022 à Conte (39) sur le site de la source de l’Ain à partir de 10h45

L'affiche ! Venez nombreux !

Nicolas : Pour les personnes qui souhaitent venir, peux-tu donner quelques explications. Itinéraire, parking, etc...

Dylan : Je te laisse la fiche de site ci-dessous avec toutes les infos pour l’accès et parking. Quelqu’un sera posté à l’entrée du parking pour vous orienter.

De plus, si vous êtes connectés aux réseaux sociaux, vous pouvez indiquer que vous participez sur l’évènement sur Facebook « l’eau c’est la vie ». N'hésitez pas à le suivre pour être aux nouvelles et à partager avec vos contacts. Il y aura de quoi boire un coup et casser la croûte pour échanger et passer un bon moment => https://fb.me/e/1TTSoRXqP

Accès !

vendredi 24 juin 2022

Nouveau site internet pour la Fédé du Jura

Ce court billet pour vous informer que la Fédération de Pêche du Jura a mis en ligne hier son tout nouveau site Internet. La communication étant primordiale de nos jours, un re-lifting est toujours le bienvenu. Bravo pour le boulot.

Cliquez sur ce lien => Site Internet Fédération Pêche Jura

dimanche 12 juin 2022

Déjà dans le rouge !

C'était dans les tuyaux et c'est aujourd'hui confirmé. Les grandes chaleurs arrivent. Les débits sont au plus faibles. L'eau déjà tiède. Bref, il y a tous les ingrédients pour un carnage dans les jours à venir.

Au moins 4 jours consécutif à plus de 30 degrés...à l'ombre !

Comme me dirait un bon ami, il ne faut dire "aïe" avant d'avoir mal. Et pourtant, compliqué d'être optimiste. Le niveau est ultra bas malgré deux épisodes à 40mm et 30mm de pluie récemment. Un tel coup de chaud avec un si faible débit, ça va faire mal, très mal. Les grosses truites vont partir en premier, comme les quelques unes qui sont déjà parties il y a 15 jours lors du premier coup de chaud. Pourtant, ce n'était qu'un hors d’œuvre par rapport à celui qui arrive. 

Et comme si la fête n'était pas assez morbide, les baigneurs, déjà bien présents, vont arriver en masse. Avec eux leurs lots de déchets laissés ici et là. Bref, une belle période à venir, vraiment...Déjà rien que d'y penser, j'ai le ventre en vrac.

Sympa la déco "couche-culotte" sur la gravière !

L'été qui était si belle saison lorsque j'étais môme devient un enfer. J'aimerais déjà être en octobre...

- page 1 de 68