Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Le poisson Voyageur, le rêve de pêche à votre mesure !

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

Mot-clé - La Saine

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 16 février 2018

Intempéries, crues et décrues.

Edifiant comme analyse...

Lire la suite »

mardi 12 décembre 2017

L'Ain en colère sort de son lit.

Très grosse crue....

Lire la suite »

samedi 28 janvier 2017

Vidéo : Restauration de la continuité écologique des rivières du Haut Jura.

Dans la lignée des précédentes vidéos, en voici une qui parle de notre Jura. Le sujet évoqué à travers les images qui vont suivre est la continuité écologique, qu'elle soit de la faune ou des sédiments.

Un documentaire très bien fait. A voir.

mercredi 6 avril 2016

J'ai mal à ma rivière d'Ain !

De pire en pire chaque année...IMG_1435.JPG

 

Lire la suite »

mardi 31 mars 2015

Que d'eau, que d'eau !

Déjà deux crues biennales début janvier et début mars pour la rivière d'Ain. C'était sans compter sur des précipitations liées à un vent très fort pour faire fondre une très grosse quantité de neige en très peu de temps. La rivière la plus touchée, et ce n'est pas une surprise au vu de son bassin versant, a été la Bienne. Tout simplement une crue vicennale (tous les 20 ans en moyenne) à Morez.

Graphique du 30 mars 2015
morez.jpg

A Jeurre, plus bas, on a atteint le niveau de la décennale comme le Tacon par exemple, affluent de la Bienne. Bref, une vraie belle crue. Pic à Jeurre autour des 565 m3, ça bouge un peu d'eau là !!
Plus près de chez moi, l'Ain a passé le niveau de la biennale (Moyenne de crue tous les deux ans) une fois de plus cette année avec un pic à Bourg de Sirod à près de 130 m3. Mais c'est la Saine qui a tout explosé. Même la courbe de niveaux car dès 4 heures du matin hier, plus aucune données. Elle était alors déjà à 130 m3. On se rend bien compte que ces crues sont dues à la fonte du manteau neigeux puisque les rivières de plaine ont vécu plus des coups d'eau qu'autre chose. A noter aussi le contraste des précipitations dans le même département (39) avec par exemple 5 à 10 mm de pluie autour de Dole et 100 mm aux Rousses dimanche !!
On lit souvent des commentaires catastrophés sur ces crues et leurs conséquences. Je pars du principe que la nature est bien faite, je ne me fais donc pas de soucis pour les poissons, les alevins, et les frais d'ombres. D'ailleurs, ceux-ci sont au moins sûrs de ne pas être piétinnés durant les jours qui viennent ce qui arrive tout le temps et qui, à mon avis, est bien plus néfaste que ces crues.
Je vous laisse avec quelques images de l'Ain filmées hier matin à Pont-du Navoy.

L'Ain en crue au 30 mars 2015 from Nicolas Germain Fly Shop on Vimeo.

 

- page 1 de 7