Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Le poisson Voyageur, le rêve de pêche à votre mesure !

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

Mot-clé - La nymphe à vue

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 24 novembre 2021

Saison 2021 en vidéo.

Ces poissons hantent mes pensées depuis tellement longtemps. Les années qui passent font que c'est de plus en plus compliqué de les tromper régulièrement, mais en insistant, j'y arrive encore un peu. Bon visionnage.

jeudi 18 novembre 2021

À vue et rien d'autre !

Voir, apercevoir, distinguer, entrevoir, discerner, ou même deviner, imaginer jusqu’à soupçonner une présence, une forme, une vie. C’est la seule et unique obsession du pêcheur à vue.

Dès que le premier pas se pose sur le sol d’une berge, les yeux du pêcheur à vue que je suis entrent en action dans le but de trouver leur proie. Au départ, le regard balaie le premier mètre de bordure. Le corps ne bouge plus, seuls les yeux sont en mouvement. Ils analysent et scrutent chaque mètre cube d’eau. Le manège se répète tout en en s’éloignant progressivement de la berge. Plus la longueur de recherche s’allonge, plus les doutes grandissent. Une truite immobile posée au loin peut être confondue avec de nombreuses choses au fond de l’eau. Cela donne des scènes de pêches cocasses au final.

Cette quête de la recherche visuelle peut varier avec une grande amplitude selon la densité de truites de la rivière pêchée bien entendu. Les sens du pêcheurs deviennent ceux d’un traqueur hors pair quand les truites se font rares. Ce qui est le cas sur les parcours que je pêche. Toute cette démarche avant même de pêcher devient alors une arme redoutable qu’il faut maitriser parfaitement dans ce cas précis. Cela conditionnera la réussite ou pas de vos parties de pêche. Mais c’est à mon avis surtout l’occasion d’éveiller des sens proches du chasseur. Ceci afin de localiser et d’approcher la truite que l’on convoite de la meilleure des façons. Voir sans être vu. C’est tout un art et surtout un kif incroyable.

Durant ces instants qui peuvent se mesurer parfois à la quasi-totalité de l’action de pêche, le pêcheur est déconnecté du monde réel. Il n’y a plus que lui et les truites qu'il cherche à voir. Chaque pas aura son importance, chaque mouvement devra être réfléchi au risque parfois de faire fuir le seul poisson qui aurait pu être attaqué.

Le mouvement et le positionnement soleil/ombre sont les priorités. C’est un jeu de cache-cache pêcheur/poisson. Il est parfois déroutant, surprenant mais surtout passionnant. Quand la truite entre enfin dans le champ visuel, entièrement ou seulement de façon partielle, la quête touche à sa fin. Elle n’a pas fui, elle continue à se nourrir, les nageoires ne s’affolent pas, tout a été fait comme il faut. C’est déjà une victoire en soi. Pourvoir admirer cette truite dans son élément sans qu’elle ne devine notre présence avec souvent une certaine proximité. Quel régal !  

Le sentiment est d’autant plus fort si la recherche a été longue. Si c’est un poisson inconnu sur un parcours connu. Si le poisson a été localisé dans des conditions difficiles (eau un peu piquée par exemple). Si le poisson est gros, très gros. Le moment où on le voit, ces quelques secondes où cette forme toute fuselée pleine de zébrures passe devant nos yeux est une émotion sensationnelle. Elle peut provoquer un brin de stress, voir carrément de la panique pour certains. Il y a des pêcheurs plus sereins que d’autres, plus expérimentés. Difficiles de savoir comment tous réagissent mais aucun ne peut y être insensibles.

De mon côté, et ce malgré trente-cinq saisons de pêche à la mouche au compteur sur les rivières franc-comtoises, je conserve un brin de fébrilité. L’adrénaline est toujours présente et je m’en réjouis. L’effet reste identique même après toutes ces années. Le plus frustrant serait d’être blasé par cette apparition tant désirée. Cela serait sans doute le signal pour dire stop. Cet instant précis où je localise la truite...Mon Dieu, j’adore ça ! Voir donne ce privilège également de faire son analyse des options à prendre pour l'attaque du poisson et éventuellement le combat derrière. Dès qu'il est repéré, tout s'enchaine dans notre tête. Le feuilleton se fait avant d'être vécu. C'est génial et bien souvent, le scénario n'est pas suivi à la lettre...En particulier par le poisson !

L’acte de pêche derrière n’est qu’un bonus, mais il est nécessaire pour avoir les émotions qui précèdent. Faire la même chose sans le but de prendre la truite en fin d’action n’a pas la même saveur, loin de là. Pêcher sans la recherche à vue n’a rien de comparable non plus. C’est un tout indissociable.

La pêche à vue nous offre en plus de cette recherche, une autre émotion unique. Cet instant où le pêcheur comprend que la truite va venir prendre sa nymphe jusqu'à ce qu'elle ouvre la gueule. Cela peut se traduire pour un déplacement important du poisson, un léger mouvement de tête, voir même simplement les yeux de la truite qui basculent. Tous ces indices laissent à penser que la conclusion sera bonne. Cette pêche nous propose d'être acteur et spectateur dans le même instant de scènes incroyables à chaque fois renouvelées.  

C’est pour toutes ces raisons qu’il m’est impossible de pêcher autrement qu’à vue. Toute cette quête sans pêcher me procure plus de sensations que l’acte de pêche en lui-même. C’est au-dessus de tout. Il faut que je cherche et que je vois ce qu'il se passe ensuite.

Comment pêcher sans voir après avoir vécu autant d’années à faire le contraire ? Impossible, tout simplement impossible pour moi.       

samedi 4 septembre 2021

Il y a 10 ans, je débutais l'aventure Fly Shop.

De l'eau a coulé sous les ponts depuis septembre 2011 mais ma petite entreprise est toujours là. Une folle aventure débutée suite à un évènement familial qui aujourd'hui s'est largement développée.

J'ai conservé toutes ces années l'idée de départ qui était de vendre les mouches et bas de ligne que j'utilise chaque jour de pêche. Ainsi, quand je conseille une nymphe à un client, je sais que cette imitation prend des poissons depuis des décennies. En aucun cas je ne pourrais proposer à la vente une référence avec laquelle je ne pêche pas. Par le fait, j'en propose très peu.

Malgré tout, il y a quand même la possibilité de faire des commandes à la carte. Selon vos directives et mes disponibilités (la production des produits référencés étant la priorité), je peux monter ce que vous désirez. Contacter-moi pour plus de détails.

Nymphes pour pêcher au fil et ou pour le corégone selon cahier des charges client.

Avec les années, j'ai développé aussi une recherche de matériaux de qualité pour mes mouches. Ainsi, j'ai la possibilité d'avoir des plumes de faisans de qualité et de faire mon propre dubbing de lièvre via des peaux glanées auprès d'amis chasseurs. De plus, et c'est toujours le cas, je ne sous-traite absolument rien. Je fais tout seul de A à Z. Mouches et bas de ligne.

Dubbing maison et plumes de qualité !

La vente de bas de ligne a elle explosé en 10 ans. Vous êtes de plus en plus nombreux à faire confiance à mes produits et c'est une grande satisfaction. Il y a toujours les même 4 références depuis 10 ans et bien entendu le service à la carte qui vous permet de faire faire vos bas de ligne sur mesure.

C'est des centaines de bdl qui partent chaque saison équipés vos soies.

Merci à Thomas, Nico et Sylvain pour les retours positifs sur mes bas de ligne. Même ces immenses truites n'en viennent pas à bout.

La gamme réservoir fonctionne toujours très bien également. Les bonbons conservent un certain succès ainsi que la nymphe mégot inventée par André Terrier il y a bien des années ! Cette dernière reste votre préférée.

Possibilité de faire du bi-color sur demande.

Les bonbons sont destinés aux truites arc-en-ciel des réservoirs, mais ils plaisent beaucoup aux carpes également.

Mon ami Yann pêche avec !

Merci à mes nombreux clients pour leur retour photographique. C'est toujours une immense satisfaction de recevoir ces images. Voir que mes produits vous aident à prendre des poissons me rend heureux. N'hésitez surtout pas à me faire vos retours.

Truite espagnole avec une cuivre et une française avec une aindispensable.

Le gammare JFD reste la tête d'affiche. Cette nymphe EST la valeur sûre où que vous pêchiez. Truite ou ombre. A vue ou au fil en potence.

D'ailleurs, ce n'est pas mon ami Julien, champion du monde de pêche à la mouche qui me dira le contraire. Belle truite de lac de montagne prise avec un JFD.

10 ans sont passés, c'est assez incroyable. C'est passé très vite finalement. Je ne sais pas combien de temps cela va encore durer, mais je prends toujours autant de plaisir à vous fournir et, quelque part, à participer à vos parties de pêche.

Merci infiniment pour votre fidélité.

dimanche 22 août 2021

C'est la reprise !

Comme on dit au village, "C'est fini la fête chez Jules ! " . Et oui, il est temps de reprendre le boulot et par la même occasion, l'activité de ce blog.

Je ne sais pas si vous connaissiez l’existence des dresseurs de truites...Je ne vous en dis pas plus, découvrez le en vidéo ;-)

jeudi 17 juin 2021

Tenue estivale obligatoire !

La nymphe à vue est avant tout une pêche de berge pour moi. Avec les chaleurs qui sont déjà bien présentes, il est temps de laisser le waders au placard et d'adapter sa tenue pour pêcher léger !

Depuis de nombreuses années, j'ai opté pour les pantalons et chemises Field & Fish. Ces vêtements sont à la fois légers et fonctionnels. C'est sincèrement l'idéal pour pêcher par fortes chaleurs. De nombreuses poches, des matériaux qui sèchent très vite et qui sont de plus très conforts à porter. Le pantalon reste un indispensable. Si j'ai pratiqué quelques années en short durant l'été, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Du moment que vous sortez des sentiers battus, vos mollets vous seront reconnaissants d'être couverts au moment de traverser un bouquet d'orties ou autres épines et j'en passe...Et si vraiment vous le souhaitez, ce pantalon ce transforme en short.

Pantalon short de pêche light stretch

Chemise Guide stretch

Profitez-en car il y a un code promo actuellement valable jusqu'au 21 juin pour bénéficier de 5% de réduction. Le code => PAPA21

Je vous informe également que Field & Fish propose en précommande une ceinture de maintien pour le dos. C'est un produit vraiment bien réfléchi. Vous trouverez toutes les infos utiles en suivant ce lien => Ceinture de maintien

- page 1 de 57