Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Centre de pêche en Bosnie.

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

dimanche 3 mars 2024

Fiche de montage, ma grise à corps jaune.

Il y a tellement longtemps que je n'ai pas parlé de montage de mouche sur ce blog. À la fois, et je l'assume, cela n'a jamais été une passion. J'en ai fait un métier de complément et j'ai toujours monté pour moi par besoin. Comme j'aime à le répéter, je suis un pêcheur avant tout. 

D'ailleurs, de la même façon, l’entomologie n'a jamais retenu mon attention. Il me semble connaitre précisément l'ensemble des insectes dont les truites chez moi se nourrissent, mais à ma façon. Les noms, les stades d'évolution, les espèces, ne me demandez pas. Ça ne m'empêche pas d'avoir toujours ce qu'il faut pour tromper les truites à chaque moment de la saison. Pour moi, en tant que pêcheur, c'est ce qui compte. Savoir prendre les truites.

Lors des premières semaines de la saison chez nous, il y a régulièrement des éclosions de belles "grises à corps jaune". Si la plupart du temps une olive se fait prendre pareil, j'aime bien avoir quelques bestioles qui collent plus à la réalité. De plus, je les fais en 14 pour de belles bouchées et un peu plus fournies que mes olives. La raison est simple. Ces mouches sortent plus souvent avec un débit important mais praticable. Il faut qu'elles se voient.

C'est parti pour le tuto :

  • Hameçon TMC100 en 14.
  • Cerques en pardo.
  • Corps Micro-Polyfloss JMC jaune pâle.
  • Ailes en cul de canard naturel.
  • Complément ailes en poils de chevreuil.
  • Thorax en dos de lièvre.

Hameçon dans l'étau. Cerques en pardo et corps conique avec le micro polyfloss.

Prélevez des fibres de cul de canard de part et d'autre du rachis d'une belle plume. Les fixer en avant comme sur la photo.

Coupez sur peau une pincée de fibres de poils de chevreuil. Les fixer en avant de la même façon.

Formez un dubbing avec le lièvre et cachez la misère des zones de fixation des étapes précédentes.

Rabattez avec l'ongle le CDC et le Chevreuil tout en équilibrant l'ensemble à gauche et à droite de la hampe.

Belle tête et nœud final. Je mets toujours une goutte de colle forte sur mes nœuds en plus.

Bon montage !

 

vendredi 1 mars 2024

Une pensée pour Michel

Nous sommes le 1er Mars, jour d'ouverture sur le Doubs franco-suisse. Une nouvelle fois, le très célèbre parcours de Goumois ne verra Michel Flénet sur ses berges. Plus de 3 ans que Michel nous a quitté. Ce jour d'ouverture sur un parcours qu'il aimait tant me remémore de nombreux souvenirs. Il nous manque toujours autant. Il faisait partie de ces personnages pas comme les autres dans le paysage de la pêche à la mouche. Ce paysage est d'ailleurs bien plus terne depuis son départ. Je vous joins quelques photos dont certaines jamais publiées. Au bon souvenir de Michel.

Un petit mot aussi pour Yvan, connu sous le nom de Doubsrivière pour les anciens de Mouche-fr. Il ne manquait pas une ouverture au Bourassin...Le Doubs perd au fil du temps ses plus grands fans.

Et bonne ouverture à tous les passionnés du Doubs !

Lors d'une ouverture en amont du Plain.

J'aime beaucoup cette photo que j'ai prise...Michel avec son air malicieux.

Lors d'une démo pour notre club mouche. Il attirait toute l'attention.

Avec les copains à nous faire ses stekchs pour nous faire rire !

lundi 26 février 2024

De quand date l'alevinage de truites dans le Jura ?

Oui, de quand date l'alevinage de truites dans le Jura ? J'avoue ne mettre jamais trop posé la question jusqu'à ce que mon ami Gaël me fasse découvrir des archives surprenantes ! Je parle là de vraies archives puisque nous allons remonter jusqu'en 1860.

Il y a toujours eu de nombreux débats sur les alevinages quels qu'ils soient. Au niveau local, j'ai souvent participé aux discussions parfois enflammées sur le sujet depuis de nombreuses années. La génétique, les maladies, le taux de réussite et j'en passe. Par le biais de cet article je ne souhaite pas remettre le couvert sur le pour ou le contre, mais juste donner une information. L'alevinage sur la rivière d'Ain jurassienne date d'au moins 1860 avec les premières réintroductions. Plus de 160 ans en arrière, les hommes remettaient déjà des truites de pisciculture en rivière. Sans doute que cela n'étonnera pas tout le monde, moi si. Je vous partage deux archives exceptionnelles. Merci Gaël.

Bulletin de la société d'agriculture, sciences et arts de Poligny 1860

Bulletin de la société d'agriculture, sciences et arts de Poligny 1861

mercredi 21 février 2024

Descriptif des émergentes ATE d'André Terrier.

Pour faire suite à la demande d'un ami, je vais tenter de faire le descriptif des matériaux utilisés pour la réalisation des ATE (André Terrier Émergentes). Tout ceci est basé sur mes souvenirs datant de 35 ans en arrière. Il y aura donc forcément des différences avec ce qui est commercialisé aujourd'hui.

  • 1-Orange tag claire => André montait cette mouche sur du B405 en taille 16 de préférence. J'ai souvenir pour ma part de l'avoir souvent utilisé en taille plus importante. Le tag était en polypropylène orange. À l'époque c'était du fly-rite si je ne me trompe pas. Le corps était fabriqué avec un dubbing de lièvre classique posé à même la soie de montage. Un dubbing clair. André ne les cerclait pas la plupart du temps. Les ailes en croupion de canard. Sur la version commercialisée, le CDC est posé à la manière d'un voilier. André tournait son CDC. Cela implique d'utiliser de la plume d'oiseaux sauvages car le rachis est beaucoup plus fin que les oiseaux domestiques. A chaque tour, il rabattait les fibres de CDC vers l'arrière.
  • 2-Orange tag sombre => Idem ci-dessus avec un dubbing plus foncé. La claire étant la préférée d'André tout comme pour moi.
  • 3-La petite blanche => Hameçon B401 en taille 16 et 18 (du moment qu'il y avait un thorax à réaliser, ce n'était plus du 405, mais du 401). Cerques en fibres de coq couleur crème. Corps en soie de montage couleur blanche. Thorax en dubbing blanc. Je ne sais plus ce qu'utilisait André. Je sais que je les montais avec un dubbing d'hermine blanche dont j'avais tanné la peau. Ailes en croupion naturel. Tourné également. Peu fourni. Mouche qui était exceptionnelle sur les gobages de septembre sur la rivière d'Ain. Mais ça c'était avant...
  • 4-La Sulphure => Je n'ai jamais vu André la monter. On n'utilisait pas cette mouche chez nous. Je vous laisse donc à votre imagination sur ce modèle.
  • 5-La mandarine => Hameçon B401 en taille 16 et 18 et même 20. Cerques en fibres de coq gris moyen. Corps avec un brin de laine jaune assez fin enroulé. Thorax avec un dubbing ocre (plus le souvenir de ce que c'était exactement). Ailes en Croupion naturel enroulé. Pareil, à chaque tour, il faut rabattre les fibres de CDC vers l'arrière. Redoutable à l'ouverture de l'ombre dans le temps.
  • 6-L'orange sombre=> Comme pour la sulphure, je n'ai jamais vu André monter cette mouche devant moi. Après, je sais qu'André me disait que dans chaque collection , il y a des mouches pour prendre les poissons, et d'autres pour prendre les pêcheurs. Du coup, j'ai conservé cette phrase dans un coin de ma tête pour me démarquer lorsque je me suis lancé dans la vente d'artificielles.
  • 7-L'Echdyo => Mouche montée sur un B401 en 14 généralement mais le 12 sera très bien aussi. Cerques et corps réalisés avec 5 ou 6 fibres de sabre de faisan. La qualité de votre mouche reposera essentiellement dans celle de votre plume. Une plume aux reflets bordeaux sera privilégiée. Thorax en dubbing de lièvre naturel et ailes en CDC naturel tourné. Redoutable mouche.
  • 8-E'mai => Hameçon 12 et même 10 en B401. Cerques avec quelques fibres de plume naturelle de flanc de canard col-vert mâle. Corps en dubbing de lièvre clair assez fourni. Ailes avec une plume de flanc de canard col-vert mâle teintée à l'acide picrique (jaune) et mariée avec une plume de croupion de canard bleutée tournée. Toujours aussi efficace de nos jours !
  • 9-L'olive sombre => B401 en 16. Cerques en coq gris moyen.Corps en fil de montage olive. Thorax en lièvre naturel. Ailes en croupion naturel tourné. Simple, mais terriblement efficace.
  • 10-L'olive => Variante de la précédente visiblement, mais jamais je n'ai vu André la monter.
  • 11 et 12 => Pareil, je pense que ces deux mouches font parties de celles destinées à attraper les pêcheurs. Je ne l'ai jamais vu pêcher avec...
  • 13-14-15 => C'est la première évolution des ATE d'André. Toutes les trois montées sur du B401 en 16 généralement. André a souhaité à travers ces modèles imiter l'exuvie des émergentes avec une boucle en laine en lieu et place des cerques. Une idée de génie ! Le corps est réalisé en vautour fauve naturel. Thorax lièvre naturel. Ailes CDC tourné. Encore une fois, je décris là la façon dont André les montait pour lui, et non la version commercialisée. Pour info, André utilisait 3 couleurs de laine. Le saumon, le rose et l'olive. Pour cette dernière, c'était de la laine colbert référence 7676. Elle servait aussi à la confection de la Golden verte (collection ATT). Je ne me souviens pas de la référence des autres couleurs.
  • 16-17-18 =>Dernière évolution des ATE. Idem ci-dessus en remplaçant le thorax lièvre par de la laine de la même couleur que la boucle de l'exuvie.

Voilà, si vous souhaitez monter ces mouches de légende, vous en savez un peu plus sur les matériaux à utiliser. Bon montage !

dimanche 18 février 2024

Le temps des A.G...

Ces dernières semaines avant l'ouverture de la truite sont en général le temps où toutes les assemblées générales se font dans les diverses AAPPMA du Jura. Nous n'avons pas manqué à la règle puisque la nôtre s'est déroulée il y a peu. Une convocation individuelle étant envoyée via la plate-forme cartedepeche.fr.

Nous étions presque 20 présents. Pour 100 cartes adultes, nous n'avons pas à nous plaindre. Divers sujets ont été abordés. Les pêcheurs présents ont aussi pu profiter de la présence du président fédéral, Mr Brunet, pour poser leurs questions. À noter dans les faits notables les résultats d'une pêche électrique réalisée fin juin sur l'aval de notre parcours (sur un linéaire de 400 mètres). 6 truites adultes ont été pêchées. 6, sur 400 mètres...84 juvéniles. Aucune truite entre 20 et 45 centimètres. Je crois que l'on peut remercier les oiseaux piscivores et ceux qui les défendent. 17 ombres aussi trouvés, tous en dessous des 20 centimètres. Aucun adulte. À noter aussi la validation en cours d'un nouveau garde pêche particulier pour notre parcours. Un peu de surveillance ne sera pas de trop ! Nous avons quelques travaux à faire avant l’ouverture et nous serons prêts.

J'ai également assisté à la réunion des présidents d'AAPPMA à la Fédération de Pêche du Jura. Une belle audience et une réunion agréable et très constructive. À noter l'absence des AAPPMA les plus virulentes derrière leur clavier (une fois de plus). Belle marque de respect envers les collègues présidents et les employés de Fédération qui ont présenté leur travail..

Je voudrais aussi vous signaler que l'A.G de la biennoise aura lieu le vendredi 8 mars à 18 heures à Saint-Claude (salle de la Grenette). Il serait bien que les nombreux pêcheurs, dont certains passant leur vie sur la rivière tout en se plaignant qu'il y a trop de monde, trouvent le chemin pour se rendre à cette assemblée générale. Histoire de montrer votre investissement pour cette rivière merveilleuses et non uniquement pour les centimètres de ses truites.

Harles bièvres sur la rivière d'Ain.

- page 1 de 376