Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Le poisson Voyageur, le rêve de pêche à votre mesure !

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

Divers

Le fourre tout!!!

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 26 octobre 2022

Consultation pour futur projet.

La semaine dernière, la Fédération de pêche du Jura par le biais de son président a organisé une réunion de travail pour faire émerger quelques idées autour d'un futur projet. Je laisse bien évidemment la fédération communiquer sur celui-ci dans les prochains mois.

En plus d'une partie du personnel de la fédération, de quelques administrateurs du conseil d'administration, des invités étaient présents en tant que consultants. Ainsi, Jean-Marc Chignard (Mouches Devaux) a répondu à l'invitation ainsi que Patrick Maitre (journaliste halieutique), Dylan Braillard (guide de pêche), Jean-Pierre Guillemaud plus connu sous le nom de Piam (voyagiste) et moi-même. 

Il y a eu de nombreux échanges très enrichissants appréciés de tous. Il me semble important d'avoir le retour d'expérience d'homme de terrain et/ou de professionnel de la pêche. Piam me confiait d'ailleurs que c'était la première fois qu'il était consulté par une fédération de pêche. Pourtant, il me semble que ces paroles ont marqué l'ensemble des personnes autour de la table mardi dernier.

Je reviendrais sur ce projet une fois finalisé et lorsque la Fédération de pêche du Jura aura communiqué dessus.

dimanche 9 octobre 2022

Avancement des travaux du pont sur l'Ain.

Bien des pêcheurs se sont penchés au moins une fois sur ce pont pour tenter d'apercevoir une truite lors de leur passage dans la région. Cet ouvrage est coupé à la circulation depuis plus d'un mois maintenant. Il a d'abord eu une phase de consolidation sur sa base afin de pouvoir retirer le tablier du pont. Je vous avoue pour passer à côté tous les jours que ça fait mal au cœur de voir le pont comme ça.

La route doit être coupée jusqu'à la fin de l'année puis ouverte en circulation alternée. Il est prévu durant ce temps de réaliser une passerelle métallique pour le passage de la voie verte.

Il va falloir patienter encore pour de nouveau passer sur le pont et encore plus pour s'y pencher de nouveau à la recherche d'une belle zébrée...

mercredi 5 octobre 2022

La rivière d'Ain se porte un peu mieux.

La haute rivière d'Ain, comme de nombreux cours d'eau de notre pays et même d'Europe, a énormément souffert des périodes sèches et caniculaires de cet été 2022. La haute rivière d'Ain est descendue jusqu'à 600 litres/seconde de débit et ce durant plusieurs semaines. Ce n'est pas le pire puisque ce débit très faible lié aux températures extérieures caniculaires a rendu l'eau de la rivière beaucoup trop chaudes sur certains parcours avals dont celui de notre AAPPMA.

Les conséquences en terme de survit de la faune aquatiques ont été catastrophiques. J'attends avec un sentiment mêlé d'impatience et de crainte la prochaine période de reproduction pour voir réellement ce qu'il en est au niveau des adultes. En ce qui concerne les juvéniles, on ne pouvait pas mettre un pied dans l'eau sans en faire fuir des dizaines en avril. Que cela soit les ombres ou les truites, il y a eu un taux de réussite exceptionnel. Malheureusement, suite à mes observations personnelles depuis la mi-août sur les périodes de basses eaux, je ne vois plus ces juvéniles. Cela va être compliqué pour certains linéaires de se remettre d'un tel été. La rivière sera toujours là, mais les poissons...

La rivière justement, depuis mi-août, elle se remet doucement avec des pluies au final conséquentes. Pour la période 15 août - 30 septembre, c'est près de 300mm de pluie qui s'est abattue sur notre région. Une vraie bénédiction pour soulager les cours d'eau. Trop tard pour la faune, mais tellement important. Trop tard car avec un mois de juillet avec ses misérables 10mm de pluie, un mois de mai à seulement 37mm et un mois de mars à 40mm, le mal était fait. De la pluie un mois sur deux, ça ne suffit malheureusement pas.

Septembre a été arrosé, espérons de même pour octobre et les mois d'hiver.

La rivière d'Ain chez nous dimanche dernier.

Il est tombé plus de 200mm de pluie en septembre chez nous. De quoi faire gonfler la rivière avec de vraies crues. L'Ain redescend bien vite mais que cela fait plaisir de voir une rivière pleine d'eau !

@Données Jura-Lac-Météo.

Par contre, il ne faut pas se leurrer. Ce n'est pas parce que la rivière est pleine, que le préfet lève un à un les arrêtés sur les restrictions d'eau que tout va bien. Pour les eaux profondes, c'est de ce que je vois toujours dans le rouge. Les fontaines du village n'augmentent pas de débit par exemple. Au contraire, j'ai même l'impression que cela continu de baisser. Les zones de champs inondables qui après de telles pluies comme on vient d'en avoir sont à peine humides. Quelques flaques ici ou là, mais pas grand chose. En observateur attentif de mon territoire, je vois bien qu'il en manque encore énormément. Si la norme de prochains mois pouvait être les 200mm mensuel, cela serait un réconfort.

Croisons les doigts.

 

vendredi 9 septembre 2022

Lac de Chalain, journée nettoyage.

Ce court billet pour vous informer d'une journée nettoyage ce dimanche sur le lac de Chalain. Information transmise par l'association "les amis de la rivière d'Ain".

samedi 27 août 2022

Jour de reprise !

Après trois semaines loin de chez moi, me voici de retour. Cette année, je n'aurais pas le plaisir de retrouver ma rivière canne en main puisque la pêche est fermée par arrêté préfectoral. Un arrêté interdisant toutes activités aquatiques est d'ailleurs sorti une semaine après celui de l'activité pêche. Avec le recul, je ne sais dire si c'est une bonne décision ou pas. Je vois d'autres fédérations départementales agir de la même façon et d'autres laissant la pêche ouverte comme nos voisins du 01. Ce que je sais en revanche, c'est que sur nos lots, il n'y avait plus de pêcheurs actifs sur les truites depuis fin juin et ce sans arrêté préfectoral. Par contre, certains pêcheurs continuaient à arpenter les berges à la recherche des chevesnes du parcours ou encore des brochets présents. Cela avait au moins pour avantage de conserver une présence dérangeant ainsi les oiseaux piscivores et les éventuels braconniers. Vous allez me dire que l'on peut très bien jouer son rôle de sentinelle sans avoir le besoin de pêcher...Sauf que beaucoup le disent, et que peu le font. Pour être au bord de l'eau tous les hivers depuis extrêmement longtemps, je sais de quoi je parle. C'est le désert hors période de pêche !

Toutefois, que l'on soit pour ou contre, il faut noter la formidable victoire administrative de notre président fédéral et de son équipe. Faire stopper toutes activités aquatiques n'est pas une mince affaire en période touristique. J'imagine la débauche d'énergie qu'il y a derrière tout ça. Bravo. Malgré cela, et si c'est une vraie victoire sur le papier, je ne pense pas me tromper en disant que sur le terrain elle n'a sauvé aucun poisson car arrivée trop tard. Le premier coup d'eau depuis deux mois et demi arrivé presque simultanément a lui agit concrètement. Cet arrêté aurait dû, pour être efficace sur le terrain, arriver 5 ou 6 semaines plus tôt. Le mois de juillet et les premiers jours d'août ont été catastrophiques. C'est durant cette période sèche et brulante que les poissons survivants avaient un besoin vital de calme sur les zones de refuges thermiques.

Un exemple local pour les connaisseurs : Le Verriou. Cette zone de la rivière d'Ain proche de la route entre Crotenay et Pont-du-Navoy a vu tous les jours de l'été des dizaines de baigneurs et plusieurs convois de canoés. Il y a là une résurgence qui rejoint la rivière. Celle-ci apporte une eau beaucoup plus froide. Malheureusement, les truites n'ont pu en profiter pour sauver leur peau tant les gens étaient nombreux dans l'eau à cet endroit précis. D'ailleurs, ils continuaient à l'être après la mise en place de l'arrêté. Ce qui soulève la problématique de la communication tout public et du respect des lois sur le terrain. Ceci est encore un autre débat qui rejoint celui du respect des différents arrêtés sur les restrictions d'eau souvent négligés voir ignorés par les particuliers ET les communes.

Baigneurs sur la zone dite du Verriou 10 jours après l'arrêté pris...Avec leurs souvenirs laissés sur le parking...Merci Cédric pour les photos.

Côté rivière, je l'avais laissée avec un débit inférieur au mètre cube par seconde. Aujourd'hui, elle est juste en-dessous des deux mètres cube par seconde. Pas de quoi se réjouir mais cela aurait pu être encore pire sans les 70mm d'eau tombés en cumulé mi-août sur plusieurs jours. J'espère que la pluie reviendra rapidement de façon durable.

Côté personnel, j'ai profité de mes congés pour faire mon premier séjour de pêche à l'étranger. À 48 ans il était temps. Je vous raconterai tout cela dans un prochain article tout comme cette virée à la recherche des bars dans le Golfe du Morbihan en compagnie des membres de l'AAPPMA du Loch. Bref, pas mal de choses à mettre sur le papier...

Mais avant ça, il faut reprendre le boulot. Le Fly Shop ouvre de nouveau ses portes. Les commandes sont donc possibles dès aujourd'hui. Merci pour votre patience et votre confiance. À très bientôt et bien du courage à celles et ceux qui comme moi reprennent le boulot !

- page 1 de 73