Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Le poisson Voyageur, le rêve de pêche à votre mesure !

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

Divers

Le fourre tout!!!

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 29 mai 2022

Le Center Parcs de Poligny, c'est fini !

C'est la très bonne nouvelle de la semaine. Ce projet destructeur d'environnement est enfin abandonné. C'est une très bonne nouvelle pour tous les amoureux de cette forêt qui allait être détruite et pour la ressource en eau. À l'heure où nous vivons une énième sècheresse, il me semble évident que c'est opportun.

Il y a de nombreux moyens de développer le tourisme sans détruire ce qui nous entoure. C'est une belle victoire pour ceux qui étaient opposé au projet et ceux-ci ne se réduisent pas à la seule association du Pic Vert, mais à des milliers de jurassiens dont je fais parti.

L'argument phare des "pour" au center parcs était la création d'emploi. Mais misère, tous nos restaurateurs locaux et plus globalement les métiers du tourisme n'arrivent déjà pas à trouver de personnel. Pourquoi donc alors en créer d'autres bien plus précaires sous couvert d'une catastrophe environnementale. D'ailleurs, il y a eu des réactions à cette décision sur les réseaux sociaux dont celle de Mr Perny (ancien président du conseil général du Jura) :

Donc si vous étiez contre le Center Parcs, sachez que vous êtes catalogués d'anti-tout !

À chacun son avis, mais ce qui est sûr, c'est que la ressource en eau est et va devenir bien trop précieuse pour réaliser de genre de projet. Bref, c'est une super bonne nouvelle !

 

mercredi 25 mai 2022

Pollution de la rivière Valouson dans le Jura

Pour faire suite à cette terrible pollution, je vous partage le reportage de France3. Le silence des politiques locaux sur cette affaire est impressionnant. Aucune réaction, pas un mot. Par contre, pour se faire prendre en photo devant une meule de comté là il y a du monde !

Quoi qu'il en soit, c'est une autre rivière jurassienne détruite par la main de l'homme.

mardi 24 mai 2022

La haute rivière d'Ain au 24 Mai.

Vous êtes nombreux à me contacter pour connaitre l'état actuel de la rivière d'Ain sur sa partie haute. Le week-end prolongé qui arrive avec le mois de Juin en perspective sont souvent synonymes de grosses migrations de pêcheurs. Voilà ce que je peux vous dire...

Hier, pour mon anniversaire, j'avais commandé une baisse des températures urgentes ainsi que de grosses quantités de pluie. Mon souhait a été exaucé en partie. Les températures ont enfin chuté ce qui devrait freiner considérablement la hausse continue de l'eau de la rivière. À titre d'exemple, j'ai pris la température de l'eau sur le parcours de notre AAPPMA 3 jours de suite au même endroit et à la même heure, soit en fin de journée. Jeudi à 16 degrés, vendredi à 17 degrés et samedi à 18 degrés. Hallucinant. Le comportement des poissons a évolué également très vite. Là où les truites repartaient comme des balles après capture une semaine auparavant, ce n'était plus le cas. Les témoignages de pêcheurs étaient tous identiques. Donc stop pour moi à ce niveau de la rivière tant que les températures ne seront pas redescendues significativement. Pour l'amont, pas de souci, les températures de l'eau restent correctes. J'espère pour l'aval les voir redescendre au plus vite pour le bien des habitantes de la rivière.

Côté pluie, nous en avons eu, mais le manque était tel que cela n'a pas eu d'incidence sur le niveau de nos cours d'eau. La courbe de l'Ain n'a pas bougé. Toujours ce triste débit proche de l'étiage quinquennal. Seule la courbe de la Saine a sursauté. 200 litres de plus seconde, soit rien ou presque.

C'était ce lundi ou rien puisque les prévisions à moyen terme sont sèches. Seule bonne nouvelle, le retour des nuits très fraiches qui va avoir son effet sur la température de l'eau. Mais cela reste un très maigre sursit.

2022 est une année au démarrage particulièrement sec. Le mois de Mai en tête. Pour les fondus de chiffres, je me permets de vous joindre ces données exceptionnelles collectées par mon ami Pascal de Jura Lac Météo. Même si 2022 est catastrophique, nous avons connu encore pire depuis 1945. Les années 1953, 1973, 1991 et 2011 avaient démarré avec encore moins d'eau sur la période Janvier-Mai pour notre région. Cela n'est fait pour nous rassurer mais pour mémoire.

Croisons les doigts pour de la pluie et du temps frais !  

dimanche 15 mai 2022

Roustan de nouveau pour 5 ans !

En place depuis juin 2003, soit une éternité, on était en droit de penser que le président de la FNPF allait passer la main. Pensez-vous, c'est bien tout le contraire !

Claude Roustan a été élu ce mercredi 11 mai pour son 5ème mandat consécutif. Il a récolté 26 voix contre 6 pour son unique adversaire déclaré sur le tard. Un nouveau mandat étalé de 2022 à 2027.

La bonne nouvelle parce qu'il y en a une malgré tout, c'est que pour la première fois un président de fédération départementale du Jura sera élu. Effectivement, Roland Brunet est un nouvel administrateur de la FNPF pour ce mandat 2022-2027. Bonne chance à lui pour tenter de faire avancer les dossiers qui nous sont chers. Je vous joins ci-dessous le retour de Roland Brunet lui-même suite à cette élection :

Pour préciser , nous sommes trois élus locaux à la FNPF.
Georges Guyonnet pour la fédé71 et Richard Alexandre pour la fédé70.
La Bourgogne Franche-Comté est donc fortement représentée.
Pour information, j'ai souhaité intégrer 3 commissions :
Communication, eaux milieux aquatiques biodiversité ( EMAB ) pour évoquer entre autres les mortalités sur la Loue et enfin la commission européenne avec Richard Alexandre pour travailler sur le dossier des cormorans et harles bievre.
C'est un nouveau challenge, pour le groupe des élus actuels de notre région.
Une dernière information : la fédération départementale de pêche du Jura va très prochainement intégrer l'association MIGRATEURS RHÔNE MÉDITERRANÉE, ce qui nous permettra de bénéficier de l'aide et de l'expérience des ingénieurs et élus de cette association dans le dossier de l'implantation de micro-centrales sur nos têtes de bassins.

jeudi 7 avril 2022

Jean-François Paubel nous a quitté.

Plus de 20 ans que je ne l'avais pas vu mais lorsque j'ai appris son décès hier dans la soirée, cela m'a fait quelque chose. Jean-François, c'est de nombreux souvenirs de mon adolescence avec André Terrier. C'est déjà celui qui sans doute m'a le plus téléphoné lors de la maladie d'André pour avoir des nouvelles. Son décès à l'époque l'avait dévasté tant leur amitié était forte.

Toutes mes condoléances à la famille.

J'ai d'ailleurs en mémoire ma première fois à Trept. C'est André qui m'avait emmené avec lui alors que je devais avoir 14 ans. Je n'avais jamais vu un réservoir. Mais, sincèrement, ce n'est pas cela qui' ma marqué ce jour-là. Non, après la pêche, Jean-François qui habitait non loin du réservoir nous a invité à venir boire un dernier verre chez lui. André m'a ramené à la maison à 4 heures du matin ! Mon père était fin fou ! Mais quelle soirée j'avais passé là. André et Jean-François avait refait le monde de la pêche tout en ouvrant leurs boites de nymphes devant moi et en racontant leurs histoires, c'était génial pour un môme comme moi. Je n'ai pas vu le temps passer.

J'ai côtoyé Jean-François jusqu'au décès d'André. Je me souviens en autres d'une manche de 1ère division à Champagnole en 1989. C'était en septembre lors d'un terrible étiage. André qui organisait sans pêcher, avait glissé une poignée de nymphes montées en vautour fauve à Jean-François. "Ce week-end, ça prendra avec ça et rien d'autre" lui avait-il dit...Jean-François avait remporté cette manche !

Je présente toutes mes condoléances à sa famille et ses amis. Je conservais pour ma part mes souvenirs les plus lointains mais toujours bien présents. Bon dernier voyage au pays des pêches éternelles Jean-François.

Ci-dessous un dernier souvenir sur la Loue chez Sanso en 1992. Jean-François est entre Saïd et Rémi, ou encore le 3ème en partant de la droite en haut. En bas à genoux, une pensée aussi pour René Brugère disparu il y a quelques années.

- page 1 de 72