Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Le poisson Voyageur, le rêve de pêche à votre mesure !

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

Mot-clé - Carte de pêche Jura

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 14 avril 2019

La rivière d'Ain pas épargnée par les algues brunes.

C'est un peu la tradition maintenant...Comme un jour férié ou une date anniversaire...Mais en beaucoup moins joyeux pour le coup. Les algues brunes sont de retour sur la rivière d'Ain. Les épandages de lisier ayant débutés il y a quelques semaines un peu partout dans le département, la fonte du dernier manteau neigeux nous a offert sa dose de lisier pour l'année. La rivière d'Ain était encore magnifique il y a moins d'une semaine. Des fonds vraiment nickel. Comme d'ailleurs à chaque fois à la sortie de l'hiver. Avec donc la dernière fonte massive de neige, la rivière est montée, elle s'est chargée de cette eau glaciale venue du haut Jura et du plateau de Nozeroy. Mais attention, elle n'était pas seule cette neige fondue...En quelques jours, cela a fait son petit effet sur le fond de la rivière...Les gravières sont passées d'une couleur blanche/sable immaculé à marron/noire gluant. Incroyable cette efficacité dans la crasse et le poison !

Avant le coup d'eau, un fond de rivière comme il devrait être tout le temps !

C'était beau non ?

A partir de vendredi dernier, la transformation...radicale !

Mais pas surpris puisque c'est tous les ans. Puisque rien n'est fait pour que ça change. Bien au contraire, l'intensité augmente d'années en années. Maintenant, il suffit d'attendre les conséquences...Ha ben justement, dès le lendemain, soit samedi matin 11heures, j'ai filmé ma première truite mycosée sur Pont-du-Navoy. Quelle coïncidence non ??? Dingue quand même ! Moi, ça me rends fou furieux, j'ai le ventre qui se tord dans tous les sens bordel. Mais que font nos instances ? Celles de la pêche, des services de l'état, nos élus ??? Ho, on ne va pas laisser faire ça encore des lustres non ? En fait, vous attendez peinard que tout crève et comme ça, plus personne ne vous embêtera, c'est ça ? Mais il n'y a pas d'agriculteurs qui soient aussi amoureux de nos rivières et qui se rendent compte du massacre ? Ce n'est pas possible de laisser perdurer une telle situation...Il doit y avoir forcément des solutions pour faire autrement non ?

Pensez à mettre en HD pour apprécier ce triste spectacle.

Le constat de tout ça, c'est quoi dans le département du Jura ?

  • Échec total sur les pollutions domestiques avec des défaites récurrentes dans les tribunaux et une incapacité évidente à faire entendre raison aux instances dirigeantes.
  • Échec total sur les pollutions agricoles avec des poussées d'algues brunes de plus en plus virulentes tous les ans.
  • Chouette, zéro pointé sur toute la ligne. Il y en a qui doivent trouver le temps long durant leur journée de travail avec de tels résultats.

Par contre, on sait nous dire encore avec un sourire en coin que le No Kill ne sert à rien...On nous prends toujours pour des barjots nous qui nous battons pour que cela soit obligatoire sur toute la rivière d'Ain...On nous accuse même ici et là de créer des clivages entre pêcheurs à force d'être comme ça. Ben voyons, c'est qui les barjots dans cette histoire vous croyez ? Ceux qui pensent cela ou ceux qui prélèvent toujours dans cette ressource à la limite de l'extinction ? Il n'y a que ce paramètre sur lequel on peut influer aujourd'hui, tous les autres sont des échecs à répétitions, pire, ces nuisances augmentent et ne cesseront pas demain, on le sait tous ! Alors ce n'est pas compliqué, actionnez le seul bouton qui peut l'être ! Et vite !

vendredi 1 mars 2019

Plus que quelques jours...

Aujourd'hui, c'est l’ouverture de la pêche à Goumois. Nous devions nous y rendre avec Thibaut, mais finalement, on a changé d'avis pour diverses raisons. Tant pis pour nous. L'occasion pour moi de vous écrire ce billet afin de vous informer qu'au village nous sommes prêts pour le 9 Mars ! Oui, car l'ouverture générale ne se fera que dans une semaine.

Nous avons profité des derniers jours d'été (en février) pour faire quelques travaux sur le lieu qui accueille tous les ans les pêcheurs le jour J. Les crues hivernales avaient fait pas mal de dégâts. On a aussi réalisé un passage pêcheurs sur un barbelé de parcelle à vaches. Une après-midi passée en bonne compagnie qui s'est terminée autour d'un verre chez le président de l'AAPPMA.

Il reste maintenant à faire un bon feu pour que les braises viennent cuire et dorer nos saucisses au petit matin de l'ouverture ! Un grand merci à Didier et Denis qui sont au top pour ce genre de travaux et pour bien d'autres choses !

La belle équipe !

Le parrain et son filleul.

Avec le petit Louis en train de démonter la table pour réfection.

Le passage barbelés...Merci pour les waders !

Notre Grain, maître du chantier !

Tout est prêt ! Merci.

 

dimanche 10 février 2019

Ready to go fishing ?

Nous sommes à moins de 20 jours de l'ouverture de la franco-suisse, à un mois de l'ouverture générale, il est temps de penser à se préparer. Malgré une situation actuelle des plus compliquées, un état des rivières jurassiennes qui m'empêche de dormir de nombreuses nuits, j'ai toujours cette envie de me retrouver au bord de l'eau canne à pêche en main ! Que voulez-vous, je suis un pêcheur avant toute chose !

La première action à réaliser, c'est la prise de carte. C'est fait pour Thibaut et moi dans l'AAPPMA du village. Une saison à venir, où, quoi qu'il arrive, la priorité sera de partager un maximum de temps avec mon fils au bord de l'eau.

Une sacrée doublette !

Ensuite, il faut penser tri du matériel. Pas de grands bouleversements pour ma part. Uniquement un changement de gilet pour un ensemble C&F Design. Léger, pratique...Et j'avais tout simplement envie de changer. A voir si je vais m'y faire.

Modèle A-820

Pour les nymphes et les mouches, vous connaissez déjà la réponse. Et il y a ce qu'il faut, j'ai bien bossé durant l'hiver. Comme toutes ces dernières années, les gammares JFD et les cuivres seront mes favorites pour une réussite qui reste constante.

Quelques bestioles...

Et enfin, pour les touristes pêcheurs qui souhaiteraient venir dans le Jura en 2019, je vous conseille fortement le camping de Boÿse pour ses locations en particulier ses nombreux chalets. Il est idéalement placé au centre du Jura. L'accès à la rivière d'Ain peut se faire à pied et directement dans le parcours no kill. Et puis vous serez situés à une heure de la Bienne qui va rouvrir et moins d'une heure de la Loue. De quoi vous programmer un super séjour pêche et/ou famille !

Réservation sur le site internet.

samedi 22 décembre 2018

Frai 2018, le film.

Dans le Jura, la truite fario sauvage est en voie de disparition. Hormis le secteur très amont de la rivière d'Ain et ses affluents, tous les autres linéaires ne sont que l'ombre d'eux mêmes. De nombreux sont morts et ceci depuis bien longtemps (Cuisance, Basse Loue, Valouse, Seille, Bienne...) Pourtant, là où les populations sont encore "acceptables", on peut toujours dans la majorité des cas tuer 3 truites sauvages par jour de pêche. Évidemment, remettre son poisson à l'eau n'est pas la solution pour faire revenir à leur niveau les populations. Mais continuer à les matraquer en laissant certains pêcheurs (qui ne se privent pas !) prélever au-delà de ce que la rivière produit, est-ce la solution ? Je ne le crois pas non !
Nos techniciens et dirigeants jurassiens sont tous d'accord pour nous dire qu'au-delà de la qualité de l'eau, le réchauffement de celle-ci finira d'achever les populations de truites dans un avenir proche...Donc pour moi, continuer à autoriser leur prélèvement signifie à dire: "de toutes façons, c'est mort, autant laisser bouffer les dernières !" Faut juste l'assumer messieurs !!!
 
Pensez-y lorsque vous prendrez votre carte de pêche 2019 dans le Jura, soutenez les AAPPMA qui essaient, merci.
 

Sur ce, je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année. Je vous dis à l'année prochaine. Avant cela, je vous laisse avec quelques images de ces merveilles...Ces truites fantastiques se battent pour vivre au jour le jour...Encore une espèce qui est là depuis des milliers d'années et que nous allons réussir à éteindre par notre stupidité.

Cliquez sur HD pour une meilleure définition d'image.

Frai 2018, le film. from Nicolas Germain Fly Shop on Vimeo.

mercredi 12 décembre 2018

Carte de pêche 2019, c'est parti !

Nous sommes le 12 décembre 2018. Dès aujourd’hui, vous pouvez acheter votre carte de pêche pour la saison 2019. Il suffit pour cela de vous rendre sur le site carte de pêche.fr.

Avec le temps et pour être engagé dans le monde associatif pêche depuis mon plus jeune âge, je me rends compte que les pêcheurs réfléchissent de plus en plus quant au choix de l’AAPPMA où ils vont adhérer. Car oui, c’est important. Soutenir financièrement des AAPPMA qui ont une politique qui ne vous convient pas est totalement ridicule. Et c'est ce qui peut potentiellement arriver lorsque prend sa carte au petit bonheur la chance. Pour rappel, dans le Jura, les AAPPMA sont réciprocitaires. Donc peu importe où vous prenez votre carte, les droits de pêche sont identiques du moment que vous acquittez la réciprocité fédérale.

Par ce billet, je tiens à remercier toutes les personnes qui l’ont pris chez nous et qui font donc confiance à l’AAPPMA de Crotenay à travers ses actions, sa parole et le temps passé par ses bénévoles sur le terrain. Le nombre de sociétaires est en net augmentation (+38%) et ce dans toutes les catégories d’âge et de sexe. C’est très paradoxal finalement. C’est aujourd'hui, alors que les populations de truites sont au plus bas que nous avons le plus de sociétaires. Ce qui me fait dire que ce choix est avant tout une forme de soutiens à la politique de notre AAPPMA et rien d'autre. Une fois de plus, au nom de tous les membres du C.A de notre AAPPMA, je vous en remercie. Dans cette optique, je me dois d’être avant tout honnête avec vous car d'un point de vue personnel, ma situation a changé.

Depuis la fin du printemps 2018, j’ai démissionné de mon poste d’administrateur à la fédération de pêche du Jura. De ce fait, notre AAPPMA (ses idées, ses envies pour le territoire jurassien) sera moins écoutée car plus représentée. Je reste bien entendu et au moins jusqu’aux prochaines élections président de notre AAPPMA. Mais la fédération, je ne pouvais plus. Ce n’est pas une question de temps, mais j’étais en total désaccord avec la ligne politique menée par le bureau actuel. Une somme de détails et d’évènements ont fait que j’ai jeté l’éponge. J’avais cette effrayante impression de perdre mon temps. Les deux non-lieux prononcés suite aux procès de lagune de Crotenay et de la station d’épuration de Montigny m’ont achevé. La fédération n’a aucun pouvoir, j'en était quasiment persuadé, j'en suis certain maintenant. La rivière d'Ain comme d'autres du département avant elle sombre dans la médiocrité d'années en années. Nos dirigeants politiques locaux, que je ne crois pas totalement innocents dans la prononciation des non-lieux cités plus haut, ont même réussi à faire passer aux oubliettes le contrat de rivière Ain amont. Bravo, belle performance. J’ai donc décidé de quitter la fédération pour me consacrer à 100% avec les copains à l’AAPPMA et aux quelques rares truites qui vivent encore dans nos eaux.

Merci à toutes celles et ceux qui penseront de nouveau à nous pour 2019. Choisir AAPPMA de Crotenay sur le site cartedepeche.fr.

- page 1 de 12