Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Votre spécialiste toutes pêches - JURA PÊCHE à Champagnole - 09-67-81-34-41

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

Mot-clé - Carte de pêche Jura

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 2 juillet 2018

Entre chaud et froid...

Par ces fortes chaleurs, les secteurs où l'on trouve de l'eau froide deviennent rares. De l'eau plus fraîche devrais-je dire. Pour ma part, je me donne une limite haute vers les 17.5°c. Je mesure l'eau à chaque partie de pêche à cette époque, je n'ai donc aucune surprise. Le no-kill n'excuse pas tout, loin de là. Si j'estime qu'un poisson aura ses chances de survie compromises à cause de la température de l'eau, je m’abstiens ou je change de secteur en allant très souvent plus en amont. Ou même parfois en faisant des infidélités à ma rivière pour trouver une rivière avec de meilleures conditions. D'ailleurs, si des professionnels passent par là, est-ce que je suis dans le vrai ou pas du tout avec ma limite que je me suis fixé ? Merci de m'éclairer ainsi que mes lecteurs.

Pourtant, que c'est compliqué de la délaisser...

Il est tout de même possible de pêcher. Il y a des rivières qui souffrent moins de cette chaleur et des secteurs sur l'Ain aussi. Il faut monter un peu. Alors oui, cela va concentrer les pêcheurs aux mêmes endroits...

De mon côté, j'ai pêché 2 parcours différents dans le week-end. Des parties de pêche courtes car je crains énormément la chaleur...Sale temps pour les gros comme on dit !

La pêche devient technique et pour moi passionnante. Les truites sont incroyablement rusées et difficiles à tromper. On ne les trouve pas actives aux mêmes postes qu'il y a quelques semaines, il faut donc s'adapter. Allonger les pointes pour les pêches à longues dérives.

Je prends de moins en moins de très belles truites. La faute à mon envie de pêcher. Ce que j'aime à la pêche, c'est fouetter, faire dériver et ferrer ! Pour cela, je ne peux pas me permettre de bloquer sur un poisson, ou d'en éviter de certaines tailles pour des plus gros. Non, cela me passe au-dessus de la tête. Si une truite de 25-30 nymphe devant moi, je la tente direct. On ne se refait pas.

Par contre, je ne photographie que les truites qui passent les 40-45 cm, elles sont beaucoup plus calmes. Ce n'est pas pour montrer que les plus belles, mais les plus petits poissons gigotent dans tous le sens et de mon point de vue, on les abîme plus qu'autre chose. J'évite.

Quelques truites du week-end.

Selon où je suis positionné, j'essaie de ne pas sortir le poisson de l'eau pour la photo.

Super combattante.

Parfois, je trouve des moyens de m'amuser en me fixant un objectif rigolo. Comme hier matin où je me suis obligé à mettre une nymphe et ne pas en changer. J'ai opté pour une petite vautour tête dorée sur H18 TMC2488. Une nymphe que je n'utilise plus. Elle a été pourtant ma compagne préférée bien des saisons à l'époque d'André Terrier. Et bien elle n'a rien perdu de son pouvoir attractif ! J'ai pris 7-8 poissons dans la matinée grâce à elle. Un régal.

Si la pêche est toujours possible sur les secteurs plus frais, elle est compromise d'après moi sur les secteurs avals de la rivière d'Ain à partir de Crotenay inclus. Dimanche, après ma partie de pêche, j'ai fait sans canne une partie de notre parcours et son aval. J'ai pris trois points de mesures différents. A chaque fois autour des 18 degrés voir au-delà des 18.5°c. La température commence à être vraiment élevée sur ce linéaire. Et je pense que le truites auront besoin de toutes leurs forces pour les jours qui viennent. Car même si des orages sont annoncés, les températures de l'air vont redevenir chaudes très rapidement derrière.

J'ai d'ailleurs eu des soupçons sur la dégradation des conditions il y a déjà une semaine. Des poissons vus sur froidière et des poissons trouvés morts dont cette belle truite.

Trouvée sur le parcours de Crotenay.

J'ai décidé de ne plus pêcher le linéaire pour le coup. Ce qui ne m'empêche pas d'y aller faire un tour comme ce dimanche pour voir et constater.

J'ai de nouveau trouver 2 poissons morts. Une estimée entre 65 et 70cm et une autre autour des 50cm. J'espère juste que ces poissons ne sont pas morts à la suite d'un ultime combat et/ou d'une séquence photo trop longue. Cela serait tellement triste.

Après, aucune loi n'empêche les gens de pêcher, c'est simplement une question d'éthique personnelle. C'est donc à vous de juger ce qui est bon ou pas pour les survivantes...

mardi 6 mars 2018

Rendez-vous sur Seasons et France3 cette semaine.

Ce court billet pour vous informer que le film "Histoires de nymphes et de mouches" est de nouveau diffusé ce jeudi 8 mars à 20h15 sur Seasons (ainsi que le vendredi 9 à 17h25, le samedi 17 mars à 17h10, le lundi 19 mars à 19h45). Une soirée pour voir ou revoir quelques belles images des rivières jurassiennes magnifiquement filmées par Mathieu Labeyrie.

Voici un extrait inédit.

Pendant que j'y suis, je vous informe également que je dois faire un petit passage vendredi matin (le 09 mars) vers 10 heures dans l'émission "9h50 le matin" diffusée sur France3 Bourgogne Franche-Comté.

Je suis invité par le présenteur Pascal Gervaize pour parler de l'ouverture de la pêche. Donc à jeudi et vendredi sur le petit écran pour celles et ceux qui le voudront.

lundi 5 février 2018

Questionnaire sur la Pêche dans le Jura.

A vos claviers !

Lire la suite »

mercredi 20 décembre 2017

Les cartes de pêche Jura 2018 sont disponibles.

Pour cette année 2018, l'AAPPMA de Crotenay passe au 100% internet. Je suis l'unique dépositaire pour le village. Je continue à faire cela pour dépanner, mais seulement pour la période pré-ouverture. Le plus simple pour tout le monde est que vous preniez vous-même votre carte depuis votre propre ordinateur. Pour rappel, vous savez que le Jura est réciprocitaire sur tout le département. Ce qui veut dire que quelque soit l'endroit où vous prenez votre carte fédérale dans le département, le droit de pêche sera identique. Donc pensez à la prendre dans une AAPPMA qui est en adéquation avec vos idées pour la soutenir, merci. Pour la notre, il vous faut chercher 39300 Crotenay.

Malgré tout, et comme depuis de nombreuses années, Il sera toujours possible de vous envoyer votre carte à la maison si vous êtes dans l'impossibilité de la faire chez vous (pas d'imprimante par exemple). Toutefois, merci de privilégier internet par vos propres moyens, c'est très simple comme démarche.

Si vous souhaitez votre carte par courrier accompagnée du livret fédéral, merci de suivre les consignes suivantes : Il faut envoyer à cette adresse : Nicolas Germain, 1 rue Louis Pergaud, 39300 CROTENAY

  • Un courrier où je trouverai, votre Nom, votre Prénom, votre date de naissance, votre adresse postale, votre adresse mail ainsi que votre numéro de téléphone.
  • De plus, vous me ferez parvenir dans ce même courrier une petite enveloppe marron (format A5) avec votre adresse écrite dessus et timbrée à 150 grammes pour le renvoi de votre carte accompagnée du livret fédéral 2018 version papier.
  • Bien entendu, ne pas oublier un chèque à l'ordre de "Société de pêche de Crotenay" de 97 euros pour la carte fédérale du Jura complète ou de 62.80 euros pour le complément fédéral Jura (si vous possédez déjà votre timbre CPMA).

Pour prendre la fédérale du Jura via internet en faisant profiter l'AAPPMA de Crotenay , suivez ce chemin => Carte de pêche Jura via Internet (Bien choisir 39300 Crotenay).

Le livret fédéral est visible ici => Livret fédéral 2018

Récapitulatif de tous les autres tarifs de cartes pour 2018 dans notre département.

dimanche 21 mai 2017

Bon séjour aux touristes pêcheurs !

A ne pas oublier...

Lire la suite »

mercredi 22 mars 2017

Vidéo Fédération de Pêche du Jura pour le Rise Festival 2017

Le Rise Festival (Projection de films de pêche à la mouche) s'est déroulé le vendredi 10 mars au cinéma "Les Trois Républiques" à Champagnole. Ce fut une belle soirée en cette veille d'ouverture de pêche à laquelle ont participé les pêcheurs locaux et quelques pêcheurs touristes venus de départements voisins et de Suisse.
À l'initiative de la Fédération Départementale de Pêche du Jura, qui sponsorise le festival dans notre département, cette manifestation a été l'occasion d'évoquer publiquement les actions, le travail, et les attentes des différents organismes régionaux (administrations, tourisme, bénévoles et salariés de notre fédération...), qui œuvrent en faveur de la qualité des milieux aquatiques.
La projection de différents films tournés à travers le monde a rempli les yeux de chacun des pêcheurs présents, l'utilisation de drones pour des prises de vues aériennes apportant un côté magique aux images. Rendez-vous est pris pour 2018...
Pour les personnes qui n'ont pas assisté à ce festival, nous vous proposons de visionner le clip vidéo présenté par la Fédération de Pêche du Jura à cette occasion.

Vidéo Fédération de Pêche du Jura pour le Rise Festival 2017. from Nicolas Germain Fly Shop on Vimeo.

dimanche 12 mars 2017

Le magasin Jura Pêche à Champagnole est ouvert !

Un nouveau rendez-vous incontournable !

Lire la suite »

vendredi 10 mars 2017

Sur la Haute Rivière d'Ain, chaque vie comptera.

Le 11 mars, jour de l'ouverture de la pêche dans le Jura, c'est demain. C'est un jour béni pour nous pêcheurs. Des mois que nous l'attendons parfois même en comptant les jours sur le calendrier.

L'ouverture, et les jours qui vont suivre, c'est aussi la période où les prélèvements sont les plus nombreux sur la rivière. La densité de pêcheurs est très importante lors de ces premières semaines de la saison de pêche. Pour l'année 2017, et comme l'an passé, le nombre de truites autorisées est de trois maximum par jour sur le bassin de la rivière d'Ain. Si vous suivez un peu l'actualité de la rivière d'Ain dans sa partie amont de Vouglans via ce blog par exemple, vous savez sans doute qu'elle a énormément souffert ces deux dernières années. A tel point que la pêche a été fermée par anticipation l'an passé. De nombreuses truites ont été trouvées mortes ou agonisantes sur les linéaires avals (Crotenay et Pont du Navoy pour les plus touchés).

C'est donc suite à cette triste situation, suite aux nombreuses observations que j'ai pu faire sur les frais cet hiver que je demande expressément aux pêcheurs de limiter leurs prélèvements et de ne pas aller jusqu'aux trois truites autorisées. Je vous assure pour être sur la rivière toute l'année, que ces linéaires ne sont plus que l'ombre de ce qu'ils ont été. Chaque truite, chaque vie est importante. Si vous souhaitez absolument conserver un poisson, faites-le, mais remettez les suivants à l'eau s'il vous plait. Ne gardez pas trois poissons sauvages, la rivière d'Ain n'en a plus les ressources. Et si toutefois vous devez garder un poisson, dans la mesure du possible, faites-le dans les classes d'âge des poissons de tailles moyennes, genre 25-32 cm. Remettez les plus beaux géniteurs à l'eau, les truites au-delà de 40cm. C'est elles qui ont le plus souffert, il en reste très peu. Je ne parle même pas des truites de plus de 50cm.

Il est compliqué de faire des règlements différents en particulier sur le même cours d'eau, en tous les cas dans notre département au vu du fonctionnement de notre DDT. Mais si cela ne tenait qu'à moi, l'Ain à partir de Crotenay serait interdit au prélèvement afin d'aider la population de truites sauvages survivantes aux deux derniers étés de se maintenir voir de se refaire une santé.

Si vous aimez cette rivière, vous comprendrez mes écrits, j'en suis certain.

En ce qui concerne les pêcheurs qui pratiquent le no-kill de façon régulière. Faites-le correctement. J'ai pu voir durant l'hiver sur les réseaux sociaux encore bon nombre de vidéos où l'on voit des truites faire des apnées de 30-40-50 secondes pour le plaisir du pêcheur et de la photo. Cela dépasse même parfois la minute (vous tenez plus d'une minute sous l'eau après un effort vous ?). Ce n'est plus possible ce genre de comportement. Ce n'est guère mieux que de lui tordre le coup au final. Remettre un poisson à l'eau est une très bonne chose, alors autant le faire du mieux possible.

Je le répète, sur la rivière d'Ain, de Crotenay à Blye, les populations ont payé un très lourd tribut, en particulier les belles truites, n'en rajoutons pas. Pratiquons notre passion avec envie et respect en ayant conscience de la fragilité des populations de truites sauvages sur ces linéaires. Merci de m'avoir lu et un immense merci à tous ceux qui appliqueront ces quelques "conseils" au bord de l'Ain à partir du 11 mars.

mardi 21 février 2017

Une ouverture qui se rapproche.

Enfin...

Lire la suite »

mercredi 14 décembre 2016

Les cartes de pêche Jura 2017 sont disponibles.

Prenez votre carte dans le Jura !

Lire la suite »

- page 1 de 5