Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Le poisson Voyageur, le rêve de pêche à votre mesure !

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

Mot-clé - Pêche à la mouche en réservoir

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 1 juillet 2022

De retour de Veirières.

Veirières est un lieu à part. Il fait parti de ces endroits qui vous aimante de façon permanente une fois la première visite effectuée.

Notre première fois date un peu maintenant, mais la dernière est toute récente. Quand je dis dernière, c’est uniquement avant la prochaine bien entendu. Cette année, je m’y suis rendu avec ma chérie. Je lui ai fait découvrir ce lac d’altitude situé à 1140 mètres et ce qui l’entoure. C’est-à-dire de magnifiques espaces naturels vident de vie humaine.

Vu d'ensemble depuis ma barque. Lodge au centre, burons sur la droite.

Nous sommes arrivés le vendredi en début d’après-midi. Après avoir salué Raphaël, les pêcheurs présents et avoir pris possession de notre chambre dans le buron proche du lodge, il était temps pour moi de rejoindre ma barque pour aller défier les truites de Veirières. Le ciel était gris avec un peu d’air. Quelques petites ondées sont venues agrémenter la pêche également. Un vrai temps de pêche ! Comme à chaque fois, il a fallu chercher la pêche. Tous les acquis des années précédentes étant effacés. J’ai eu vraiment du mal à prendre des poissons en surface alors qu’ils étaient gobeurs. Pas moyen de trouver une imitation qui se détachait afin d’enchainer les poissons. Jusqu’au soir, j’alternerais pêche en sèche et en petite nymphe pour prendre quelques truites de façon irrégulière. Une dizaine de poissons pour ce premier jour avec l’agréable surprise de voir que ces truites avaient toujours une défense aussi impressionnante. À taille égale pour comparer avec ce que je connais, c’est le jour et la nuit.

Une belle qui rejoind le fond du lac.

Joli bécard pris du bord.

Après une nuit réparatrice du voyage et de la pêche, le petit déjeuner servi au lodge devant le lac était la bienvenue. Cette journée du samedi allait se passer sous un ciel beaucoup plus calme. Il y a eu dès le début de matinée une très grosse activité de surface. Celle-ci allait durer jusqu’à 15 heures ! Des gobages tellement compliqués à repérer dans les vagues. Une pêche « ancrée » dans les grosses zones d’activité et une autre en dérive sur le reste du lac (ma préférée tant c'est différent). Vraiment un régal. Uniquement en sèche. Et ce jour-là, j’ai trouvé une mouche qui fonctionnait vraiment bien. Un petit CDC crème avec les ailes séparées style montage Petitjean. J’en avais que 4 des bestioles comme ça. Donc pointe en 18 centièmes direct. Sur une petite mouche cela fait bizarre mais en allongeant la pointe ça passe bien. À partir de 15 heures, les gobages se sont raréfiés. J’ai tenté plusieurs choses sous l’eau du coup jusqu’au soir et c’est finalement pour le coup une nymphes typique « réservoir » qui s’est avérée la plus efficace. Un bonbon de couleur chartreuse.

Sacré bonbon !

Mais sur la fin de journée j’ai vraiment tout essayé et j’ai même pris un poisson au streamer. Je pêche avec ces techniques à Veirières uniquement lorsque les poissons ne gobent plus. Parce que lorsqu’elles sont décidées, c’est vraiment top de les pêcher en sèche en particulier en barque dérivante. Il faut allier la précision de l’imitation du moment et celle du poser sur les trajectoires des poissons. C’est deux éléments maitrisés et la pêche est assurée.  

Des poissons vraiment en forme !

Le dimanche matin fut humide. J’étais seul sur le lac dans ma barque. Les autres pêcheurs présents ont attendu 11h30 et une accalmie pour mettre à l’eau. J’ai pris des seaux d’eau sur la tête mais aussi des truites. Surtout sous l’eau pour le coup. Vu ce qu’il tombait, compliqué de faire flotter quoi que ce soit !

Petite fario du lac pris avec un PP-sedge du Shop le dimanche matin avant les grosses pluies !

C’est après un dernier repas servi au lodge que nous avons pris la route pour retrouver notre Jura. Une fois de plus un séjour réussi sur le lac de Veirières. On y retournera, c’est évident ! Merci à Roland et Raphaël !

Quelques souvenirs en image...

Matériel utilisé lors du séjour.

Notre buron !

Photo prise par ma chérie.

Les hermines de Veirières !

mardi 9 novembre 2021

Découverte de l'éphémère de Bourgogne.

L’Éphémère de Bourgogne est un magnifique domaine. J'ai pu enfin m'en rendre compte samedi dernier en m'y rendant pour la première fois. C'est un réservoir de plusieurs plans d'eau situé près de la commune de Saulieu (21) bien connue des amateurs de gastronomie (Bernard Loiseau). J'étais accompagné de mon fils, nous avons retrouvé là-bas l'équipe du Rise Festival. Une bande de copains motivés par le partage de valeurs qui me parlent. Ce fut un réel plaisir de faire plus ample connaissance avec tout le monde. Merci pour l'invitation et surtout pour votre bonne humeur couplée à votre motivation pour relancer cet évènement qu'est le Rise. Un vrai bol de d'air sur grand écran que nous sommes nombreux à plébisciter. 

Un domaine, n'est rien sans un homme derrière. Nous avons eu le plaisir d'échanger également avec Eric, le maître des lieux. Quel boulot voir de sacrifices pour en arriver là. De nombreux aménagements, une densité de poissons incroyable, plusieurs plans d'eau, des possibilités de couchage, bref, un petit paradis. Dans un décor d'automne comme ce week-end et malgré une lumière parfois absente, c'était un régal pour les yeux.

Nous reviendrons, c'est certain. Au sujet du Rise, je ne manquerai pas de vous informer comme à chaque fois des futures dates locales de projection ainsi que les salles choisies. Quelques photos de samedi...Thibaut s'est régalé.

mercredi 2 juin 2021

Chouette séjour à Coyolles !

Je suis parti vendredi en journée pour une totale découverte, celui du Domaine de Coyolles. J'ai répondu à l'invitation de Céline et Vincent afin d'animer un atelier sur le thème de la nymphe à vue durant le week-end.

Arrivé la veille, j'ai pu faire connaissance de mes hôtes et profiter du domaine canne en main durant le coup du soir.

Le domaine est gigantesque. De multiples plans d'eau avec méandres et îles un peu partout. Les aménagements sont sensationnels. Il est à mon avis tout a fait possible de ne pas croiser tous les pêcheurs dans la même journée tant il y a de recoins pour tremper ses nymphes. De plus, il y a une faune tout à fait surprenante pour celui qui s'attarde à l'observer. 

Vincent et Céline ont également ouvert un Shop qui se trouve sous la salle commune que j'ai trouvé magnifique. Une offre avec déjà pas mal de matériel afin de satisfaire le besoin des clients.

Avant l'arrivée des pêcheurs et autres inscrits pour l'atelier de l'après-midi, j'ai profité du domaine le matin et de toutes ses lumières. Sincèrement un lieu détaché de toute civilisation où il fait bon passer du temps. De plus, côté pêche, Vincent ne se moque pas des pêcheurs car la densité de truites est tout simplement exceptionnelle. Les aménagements réalisés pour accéder sur les berges et autres petits îlots sont tops eux aussi. Un sacré boulot !

Il y avait une bonne douzaine d'inscrits à l'atelier nymphe à vue. L'échange avec les pêcheurs a été très sympa et j'espère qu'ils ont pris autant de plaisir que j'en ai eu à partager ma modeste expérience sur cette technique.

J'ai passé ma fin de journée à mieux découvrir ce domaine et tous ses recoins à la recherche d'un vieux poisson.

J'ai fini par trouvé ce joli bécard fario d'environ 60 centimètres. Une sacrée belle bête.

Un immense merci à Céline et Vincent pour leur grande gentillesse et leur accueil fantastique. Merci également aux participants de l'atelier, ce fut un très bon moment. À refaire !

Le site internet du domaine => Coyolles

samedi 22 mai 2021

Animations à Coyolles, le retour.

Après l'annulation de la précédente date pour cause de confinement, les prochaines animations au domaine de Coyolles auront lieu le week-end prochain. Je vous laisse vous rapprochez des propriétaires pour les inscriptions. Au plaisir de vous y rencontrer.

Site internet du Domaine de Coyolles.

dimanche 14 mars 2021

Animation à Coyolles.

Un court billet pour vous informer que je serai au domaine de Coyolles samedi prochain pour un échange sur la technique de la nymphe à vue. Au plaisir de vous y rencontrer.

La newsletter => Mars 2021 Coyolles

- page 1 de 10