Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Centre de pêche en Bosnie.

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

Mot-clé - Montages de mouches

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 26 janvier 2024

Produit miracle pour vos mouches !

Ce billet en guise de retour d'expérience personnelle. J'ai toujours été peu friand des divers produits proposés dans le commerce pour aider à la flottaison de mes mouches artificielles. Pour diverses raison d'ailleurs. Souvent pour une efficacité moyenne ou encore par cette trace que laissait le produit en question sur la surface de l'eau. Je m'étais fait finalement à l'idée de ne pas en utiliser tout en changeant mes mouches plus souvent pour conserver une bonne flottaison. 

Cette saison, le copain Sylvère m'a fait découvrir le Dry Tip de Tiemco. Rien de nouveau, le produit existe depuis quelques années. Sauf qu'il n'était jamais passé entre mes mains. Lors de notre semaine sur la Ribnik cet été, ce petit flacon est devenu mon nouvel meilleur ami ! Suffit de tremper la mouche et elle devient insubmersible. Il faut le voir pour le croire. Car cela fonctionne sous la pluie de la même façon. Pas besoin de sécher la mouche avant ou quoi que ce soit, non, un petit bain dans le produit et hop c'est reparti. 

J'utilisais des mouches en cul de canard sur hameçon de 22 et 24 pour tenter de capturer ces satanés ombres qui sont bien plus difficiles en surface que dessous. Autant dire que sous la pluie cela peut devenir très vite compliqué. Là, aucun soucis. Je voyais que mon petit voilier dériver entre les gouttes. Un vrai bonheur.

Le test ultime, et celui qui fait que ce flacon ne me quittera plus, c'est après la capture d'un poisson. Un ombre avec un petit cul de canard en 22/24, sous la pluie, après un joli combat. Vous imaginez l'état de la mouche ? Toutes les fibres collées les une aux autres entre l'eau de la rivière, le mucus du poisson, l'eau de pluie...Sans rien faire d'autre qu'une trempette dans le flacon, la mouche pêchait dans la foulée comme si de rien n'était ! Plus besoin des différentes étapes séchages ou je ne sais quoi d'autre, un bain et la mouche était comme jamais utilisée. Vraiment impressionnant.

A l'heure où tous les fournisseurs de cul de canard et d'autres plumes rivalisent en communication pour vous dire qu'ils ont les meilleures plumes du marché, là, une fois de plus, on s'en fou vraiment. Ce produit ferait flotter n'importe quoi ! L'essayer c'est l'adopter. En tous les cas si comme moi vous ne souhaitez pas trop vous prendre la tête, c'est pour vous.

Si vous souhaitez en savoir plus, c'est ici =>https://www.pecheur.com/achat-impermeabilisant-tiemco-dry-dip-187096.html#af=326409

 

samedi 16 décembre 2023

Etau Regal, 6 ans après.

Il y a 6 ans jour pour jour, j'accueillais un petit nouveau dans mon atelier de montage mouches. Suite aux conseils avisés de Sylvain, j'ai opté pour l'étau américain Regal Médaillon. Six années plus tard et des dizaines de milliers de mouches montées avec, je peux vous affirmer que cet étau est l'outil le plus fiable que je possède. J'imagine que pour un monteur non professionnel avec des quantités de mouches modestes à réaliser, c'est l'achat d'une vie.

Effectivement, la seule usure visible sur le mien, c'est sur la platine du dessus. À force de serrer et desserrer mes mors d'étau, celle-ci s'est lissée avec le temps au contact de ma paume de main. Par contre, pour le reste, il est comme neuf. C'est juste incroyable. Les mors n'ont pris aucun jeu, rien ! La visserie de serrage non plus. C'est de point de vue l'outil parfait. De plus, par rapport à ses concurrents de la même gamme, il possède un prix très correct.

Pour se le procurer, c'est ici => https://scflyshop.fr/outils-de-montage-lampes-uv/106-etau-regal-medaillon.html

Il y a 6 ans, je découvrais cet étau.

Platine originale à gauche. Platine 6 ans après des dizaines de milliers de mouches montées.

mercredi 6 septembre 2023

12 années d'activité.

Septembre 2011 - Septembre 2023.

Voilà 12 années que mon Fly Shop vivote dans le monde commercial de la pêche à la mouche. Ce n'est jamais simple de durer. Je suis d'ailleurs plutôt satisfait du résultat à ce jour.

Me voilà donc reparti pour une nouvelle année mais avant cela, un petit retour en images sur la précédente. Vous êtes nombreux à m'envoyer des photos de vos prises réalisées à l'aide de mes produits et je vous en remercie. Voici une petite sélection dans laquelle je n'ai pas pu tout mettre et je m'en excuse.

Ce jeune d'homme de 8 ans avec SA zébrée capturée avec un gammare JFD. Immense bravo !

Alban avec une truite slovène prise en sèche avec la Rose (à gauche) et une superbe truite française prise à vue avec une cuivre en H16 (à droite).

Achille, de l'équipe de France junior, avec un ombre capturé avec un gammare JFD fabriqué par mes soins.

Deux exemples de commandes qui sont parties garnir les boites de deux clients.

Trois poissons capturés à l'aide des bas de ligne du Shop. Merci à Christophe, Antonio et Jean-Louis.

Les bas de ligne ont toujours plus de succès. Eddie (à gauche) et mon grand ami Anthony (à droite) ne diront pas le contraire.

Sylvère était bien content lui aussi de compter sur l'élasticité du fil rouge made in Jura pour sortir ce monstre de 78 centimètres !

Deux jurassiennes. Une prise avec le tricho cul-vert du shop à gauche et une autre avec le sedge passe-partout à droite. Merci Alban et Alexis.

Si vous cherchez, vous trouver l'autocollant du Fly Shop sur la vitre centrale. Merci Antoine pour ta confiance et pour faire connaitre mes produits aux USA.

Trois truites qui ont succombé au gammare JFD du Shop ! Merci à Cyril, Jérôme et Matt !

Merci à Niko et Victor pour leurs photos. Deux poissons capturés avec des cuivres !

Une truite de Tony, le roi de l'Albarine et une autre de Thomas, guide de pêche dans les Pyrénées. Tous les deux adèptes depuis longtemps des bas de ligne made in Jura.

Une belle truite capturée par mon fils avec une cuivre du Shop !

Exemple d'une commande hors référence. Tout est possible, me contacter.

Trois autres merveilleux poissons pris avec l'aide des bas de ligne du Shop. Merci à Romain, Nicolas et Thibault.

Une truite prise avec la Rose par Denis et une autre au bonbon par Florian !

Un ombre de la Pliva avec un JFD ! Merci Nicolas.

Superbe poisson pris par Luis avec une cuivre h18 du Shop en Espagne.

Une année remplie pour le Shop avec une vraie réussite pour notre premier SANAMA en février.

Merci à tous mes clients pour la confiance que vous accordez à mon travail. Je me remets au boulot de suite !

mercredi 12 juillet 2023

Mode pause actionné.

Le besoin de prendre du recul et de faire une pause se fait sentir. Je vais tenter de m'éloigner en partie des écrans quelques semaines. Entre ce qui se passe, ce qui ne se passe pas, j'en ai un peu ras la casquette. Par-là dessus, bientôt 26 ans dans l'associatif, ça use un peu. Bref, la pause s'impose. Je vous retrouverai sur ce blog après le 15 août. 

En attendant, il va falloir croiser les doigts pour la rivière et ses truites. J'espère qu'elles passeront une nouvelle fois cet obstacle estival qui se dresse devant elles. La répétition des épisodes secs et/ou caniculaires ne sera pas sans conséquences sur le long terme. C'est une évidence. À ce jour, c'est légèrement moins sévère que l'an passé, mais cela reste compliqué. J'ai stoppé la pêche en grande rivière pour ma part non sans rester très attentif à ce qu'il s'y passe.

La rivière d'Ain à l'étiage et une truite qui ne verra pas l'automne.

Si des poissons meurent à cause de la qualité de l'eau et des températures parfois trop élevées, certains survivent. Alors pourquoi les laisser faire ??

Tête de truite laisser par un pêcheur.

Le pêcheur est dans son bon droit. Carte de pêche en poche et prélèvements en accord avec la règlementation.

Entre pêche, chasse et observations passionnées, je dois passer minimum 2 à 3 heures par jour à la rivière sur 200-250 jours dans l'année. Avec les pertes dues à la qualité de l'eau, au réchauffement, aux piscivores, c'est déjà beaucoup, beaucoup trop. C'est validé puisque même sur des parcours no kill la population réduit. Moins vite qu'ailleurs, mais elle réduit. C'est donc évident que tous ces maux "prélèvent" déjà plus que ce que la rivière est en mesure de produire. Alors si vous on y ajoute un prélèvement des pêcheurs...

Sur cet exemple, puisque le pêcheur est connu, on est là sur une prise de carte à la journée. C'est à dire que le pêcheur de prend plus de carte à l'année, qu'il est à des années lumières d'être impliqué dans une AAPPMA ou même de se soucier d'un dixième des problèmes rencontrés par les milieux et les bénévoles. Une prise de carte journalière deux fois par an pour venir cueillir quelques farios sauvages. C'est triste mais la règlementation en place l'y autorise. Et vu le projet d'ARP 2024 proposé par notre fédération, rien ne changera dans le Jura l'année prochaine.

Nous avons toujours moins d'eau, celle-ci est toujours plus chaude, les pollutions sont toujours aussi omniprésentes, les oiseaux piscivores sont toujours plus nombreux et nous avons toujours et aurons à l'avenir des prélèvements légaux validés par les personnes en place. Ça ne fonctionnera pas aussi longtemps que les impôts, c'est juste impossible. On les sait. Notre AAPPMA au moins n'aura rien à se reprocher. Je suis passé au fil des ans par bien des sentiments, mais là je suis fatigué de tout ça. Je vais finir par penser à moi avant tout et profiter au maximum de ce qu'il reste pour me créer mes derniers souvenirs de pêcheur.

Cela dit, je vous retrouve sur ce blog comme dit plus haut à la mi-août. Le Fly Shop reste ouvert tout l'été pour des commandes ou pour des achats à domicile (sur rendez-vous). Je vous laisse avec quelques photos de clients et/ou d'amis reçues ces derniers jours.

À gauche, Alban avec un poisson somptueux capturé avec une SL-Rose du Shop. À droite, mon ami Victor avec cette zébrée prise avec une cuivre.

À gauche, un poisson capturé avec une SL-Mai du Shop par un client. À droite, Achille, membre de l'équipe de France jeune avec un ombre pris avec un JFD du Shop.

À gauche, un poisson capturé par Romain avec un gammare léger du Shop. À droite, l'ami Sylvère avec une énorme truite capturée à l'aide du bas de ligne du Shop.

À gauche, mon ami Anthony qui pêche avec les bas de ligne du Shop et qui nous prouve qu'il y a aussi des belles truites en Corse. À droite, un poisson pris par un client avec une cuivre du Shop.

À gauche, un poisson capturé avec un PP-Sedge du Shop par Alexis. À droite, un superbe poisson pris par Nicolas avec le combo bas de ligne/cuivre du Shop.

mardi 28 février 2023

De retour de Saint-Etienne...

Il n'y a pas si longtemps de ça, je ne voulais pas entendre parler de salon. Mon activité de monteur de mouches est une activité secondaire. A ce jour, je ne souhaite pas que cela change. De plus, mes commandes régulières suffisent très largement à m'occuper à l'année. Je n'avais donc aucun besoin supplémentaire.

C'était sans compter sur le pouvoir de persuasion de Nordine du club organisateur. Cet homme a fini à force d'insister de me convaincre à exposer au SA.NA.M.A. Pour le coup, mon premier merci ira vers Nordine car ce fut une très belle aventure ! J'ai fini par dire oui car j'ai stoppé la pêche en 2022 autour du 20 juin chez moi. J'ai donc passé pas mal de temps à l'étau au lieu d'aller embêter les truites. J'avais un stock bien supérieur aux autres années en fin d'été. Je me suis dit que si je mettais un coup de collier durant l'automne, je pouvais fabriquer assez pour présenter à Saint-Étienne.

C'est ainsi que j'ai pu mettre de côté 4000 mouches/nymphes pour ce salon dont 1300 gammares JFD. À côté de ça, j'avais préparé près de 90 bas de ligne. Je pensais être bien en termes de quantité. Finalement non. Avec Thibaut, nous n'avons pas compris ce qu'il nous est tombé sur la tête. De 9 heures le samedi matin horaire d'ouverture du salon jusqu'à 13h30, nous avons servi nos clients en flux plus que tendu. Sincèrement, nous n'étions pas prêts à ça.

Mon deuxième merci sera donc naturellement adressé à vous tous qui faites confiance à mes produits pour vous accompagner dans vos futures parties de pêche. C'est une grande satisfaction personnelle et une belle récompense quand je pense à toutes ces heures passées seul à l'étau depuis septembre pour réaliser ce stock de nymphes et de mouches. Je tiens aussi à présenter mes excuses à toutes les personnes déçues de ne pas trouver les références qu'ils voulaient. Effectivement, les JFD en taille 12,14,16 et 18 ont été assez vite épuisés. Les bas de ligne ont suivi. Un vrai ras de marée !

Avant / Après.

Comme je ne voulais pas me mettre dans le rouge, j'ai conservé un stock important à la maison. Donc pour tous les déçus, sachez qu'il est d'ores et déjà possible de commander.

Le dimanche fut plus calme et c'est tant mieux, sincèrement. Nous n'aurions pas pu faire deux jours à l'identique du samedi. Nous avons pu ainsi bavarder un peu plus longtemps avec tout le monde ce qui n'a pas été possible le samedi. C'est d'ailleurs regrettable. Nous n'avions aucune expérience dans ce domaine. Nous avons fait de notre mieux pour vous recevoir sur notre stand. J'en profite pour remercier encore une fois mon fils pour son aide précieuse. Seul, j'aurais sombré ! Merci également à nos merveilleux voisins Vincent et Eddie. Une gentillesse à toute épreuve. Ils ont été d'une très agréable compagnie. Un autre merci à la maison Kuruk pour nous avoir rendu plus beaux ! Merci aussi aux frères Galiano pour leur soutien technique !

 

Un merci également à Gilles et Hugo pour nous avoir préparé un casse-croûte le dimanche avec, cerise sur le gâteau, une miche du père Germain ! Vraiment la classe les copains, c'était top ! Merci aussi à Denis qui m'a fabriqué la grande boite à mouches ainsi que le présentoir à bas de ligne.

Finalement, il y a beaucoup de positif à retenir. Ce fut une sacrée aventure. Je regrette simplement de n'avoir pas pu profiter du salon et surtout des amis. Quelques visites éclairs sur 1 ou 2 stands pour des achats préparés, quelques trop courtes conversations à la hâte avec de magnifiques personnes. Il est impossible de concilier les deux malheureusement. J'ai pu quand même revoir notre Julien national et profiter quelques minutes de son magnifique accent. J'ai aussi pu mettre beaucoup de visages (dont je ne me souviendrais surement pas ;-) ) sur des noms ou des pseudos. C'était vraiment sympa.

Pour terminer, je tiens à remercier tous les bénévoles du club Forez-Velay pour leur dévouement. Sans vous, rien ne serait possible. Magnifique organisation. Superbe salon. Affluence incroyable. Une vraie réussite !

Un dernier et ultime immense merci à mon copain Jordan qui s'est proposé de nous héberger durant le week-end dès qu'il a su que nous venions. C'était parfait, du début à la fin. Merci encore Jordan.

- page 2 de 27 -