Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Le poisson Voyageur, le rêve de pêche à votre mesure !

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

Mot-clé - Compétition de pêche à la mouche

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 1 octobre 2022

Espagne 2022, la France 2ème, Julien Daguillanes champion du monde !

Ces 41ème championnats du monde de pêche à la mouche en Espagne sont terminés. Après 5 jours de compétition ou les deux équipes de France et d'Espagne ont bataillé, c'est les locaux qui sortent vainqueur de très peu. La France ayant eu le dessus mercredi et vendredi, cela n'a pas suffit car elle s'est faite dominée lundi, mardi et jeudi. Le challenge était gigantesque. Celui de battre les espagnols, une des premières nations mondiales du moment, sur leurs terres. Ce n'est pas passé loin, vraiment. Pour ma part, j'y ai cru jusqu'au bout !

On s'en rend compte aussi tant l'écart avec les tchèques est grand. Ils finissent à la 3ème place ne cessant de progresser durant la compétition mais ils n'ont jamais été au niveau de jouer la gagne. Cela donne une idée de la domination des équipes française et espagnole tant la république tchèque est forte.

Le podium, une nouvelle fois sans surprise, avec les 3 pays les plus forts des 10 dernières années. À noter la magnifique 4ème place de nos voisins belges. Ils étaient 6ème à la veille de cette dernière manche et sont venus "gratter" deux places. Bravo à vous messieurs !

Immense bravo à notre équipe de France pour cette magnifique médaille d'argent ! Vous avez été exceptionnels messieurs !

La France, au-delà de sa belle médaille d'argent, à de quoi être heureuse ! C'est un de ses membres qui devient champion du monde en individuel en la personne de Julien Daguillanes. Julien qui s'était retiré de la scène internationale est revenu cette année pour ce challenge espagnol. Comment dire...Il a marché sur l'eau !

Lors de sa première manche le lundi au lac, il prend 58 truites en 4 heures, soit un poisson toutes les 4 minutes. La motivation de l'homme était affichée ! Lors de la 2ème manche sur le Rio Caudal le mardi, il fait 2ème alors qu'il prend plus de poisson que le 1er (le tchèque). 29 truites pour Julien contre 27 pour David Chlumsky. Seulement, le tchèque a beaucoup plus de gros poissons donc passe devant. Pour sa troisième manche sur le Rio Pilona, il gagne avec 18 truites, soit deux d'avance toujours sur le tchèque qui a été un de ses adversaires les plus coriaces dans cette poule. Durant la 4ème manche sur le Rio Trubia, Julien gagne de nouveau avec 20 truites devant l'espagnol avec 17 poissons. Lors de la 5ème et dernière manche, Julien domine une nouvelle fois les 23 pêcheurs de sa poule pour l'emporter avec 14 truites sur le Rio Narcea. Il devance l'espagnol et le tchèque.

Julien lors de la 5ème manche.

5 manches, une place de 2ème et 4 places de 1er. Juste incroyable. Une domination du début à la fin pour un nouveau titre de champion du monde après celui de 2016 aux USA. Julien se rapproche du formidable record de Pascal Cognard avec ses 3 titres individuels.

Je suis sincèrement heureux pour lui. En plus d'être un pêcheur hors normes, c'est une magnifique personne. Je lui souhaite de profiter pleinement de sa joie et, comme à tous les autres membres de l'équipe, de vite retrouver leurs proches après cette parenthèse mondiale.

Bravo à toute l'équipe pour ces performances incroyables ! 4 français dans le top 8 sur 115 concurrents !

vendredi 30 septembre 2022

Championnat du monde Pêche Mouche, 4ème jour.

Cette 4ème journée a été dominée comme depuis le début du championnat par l'Espagne et la France avec un tout petit avantage aux espagnols. L'écart reste abordable pour le 5ème et dernier jour de compétition. Il faudra pour cela un sans faute de nos 5 français et compter sur un petit accroc d'au moins un compétiteur espagnol. Ce qui n'est pas arrivé sur ces 4 premiers jours...Mais nul n'est infaillible non ?

La troisième marche du podium sera elle aussi très disputée. Bref, le suspense est à son comble pour ce dernier jour. Que la meilleure équipe gagne et d'ors et déjà, bravo à toutes les nations participantes !

En individuel, la lutte est acharnée. Julien Daguillanes a pris un très léger avantage hier puisqu'il a de nouveau remporté sa manche avec 20 truites capturées. Sur les 4 premiers jours, il fait 1er, 2ème, 1er et 1er. Juste incroyable.

L'analyse est simple. S'il fait dans les 3 premiers aujourd'hui, il sera champion quel que soit le classement de ses adversaires. Au-delà de cette place, il sera à la merci de ses concurrents. Tout est donc possible et rien n'est fait.

À noter que Julien va pêcher le Rio Narcea aujourd'hui. C'est la rivière qui a le moins bien réussi aux français depuis le début de la compétition. Ils ont gagné au moins une fois tous les autres secteurs (les 3 autres rivières et le lac), mais sur le Narcea, ils ont fait 11ème, 8ème, 6ème et 8ème. Pour moi, cela va au-delà du tirage au sort, cette rivière a été moins comprise que les autres par notre équipe nationale. Je suis malgré tout confiant en leur capacité d'analyse et de remise en cause. Je pense surtout que Julien possède l'expérience et le talent pour tenter de faire mieux que ses camarades.

Je croise les doigts pour toi Juju !

Déjà Champion aux USA en 2016 !

jeudi 29 septembre 2022

Championnat du monde Pêche Mouche, 3ème jour.

Si les deux premières journées étaient à l'avantage des espagnols, nos français ont su stopper cette dynamique en remportant la 3ème journée.Les places restent inchangées, mais la France a refait un peu de son retard. De plus, l'écart avec la troisième place est devenu plus important. C'est donc avec un gros moral que nos 5 compétiteurs vont débuter cette 4ème journée de compétition aujourd'hui. À noter les 3ème place provisoire des finlandais, champions du monde en titre.

En individuel, la bataille fait rage. Julien Daguillanes a de nouveau remporté sa manche hier sur le Rio Pilona avec 18 truites capturées. Mais les écarts sont infimes et il est trop tôt pour faire un pronostic. 7 ou 8 pêcheurs sont dans un mouchoir pour le podium. Il va falloir être obligatoirement très performant.

Julien sait faire comme toute l'équipe. Ces deux derniers jours vont être déterminants.

Un souvenir de Julien qui était passé à la maison en 2009.

mercredi 28 septembre 2022

Championnat du monde Pêche Mouche, 2ème jour.

La journée d'hier a vu l'équipe d'Espagne confirmer sa première place en creusant très légèrement l'écart avec...La France. Notre équipe nationale a très bien pêché hier mais les espagnols sont, pour l'instant, intraitables à domicile. Il va falloir s'accrocher car derrière, les USA, les finlandais, les belges et les tchèques donnent tout pour s'inviter sur le podium.

Aujourd'hui, la pêche sera encore plus compliquée. Le nombre de prises va diminuer et personne n'est à l’abri d'une déconvenue. À noter qu'hier, un compétiteur tchèque a capturé une truite de 66 centimètres en rivière.

En individuel, Julien, après une première place au lac avant hier, a fait deuxième de sa manche hier en rivière. Battu sur le fil par le tchèque. Il glisse au classement à la deuxième place puisque l'espagnol David Arcay a lui gagné ses deux premières manches. Il sera très dur d'aller chercher l'espagnol chez lui, mais il reste 3 manches et Julien est capable de tout et bien au-delà !

Aujourd'hui est un autre jour et les cartes vont être rebattues ! Allez les bleus ! ;-)

mardi 27 septembre 2022

Les championnats du monde ont débuté !

Hier s'est déroulée la première journée de compétition des championnats du monde de pêche à la mouche en Espagne. L'équipe de France s'est une nouvelle fois très bien comportée puisque qu'au classement provisoire elle pointe à la deuxième place derrière les espagnols qui bénéficient de l'énorme avantage de concourir à domicile. À noter la très belle troisième place des USA. Rien n'est joué puisqu'il reste 4 jours de compétition.

Du côté individuel, c'est mon ami Julien Daguillanes qui occupe la première place à l'issue de cette première manche. Mais dans ce classement encore plus que dans leprécédent, les choses vont énormément changer dans les prochains jours.

À titre indicatif, et cela pour mettre en lumière la performance de Julien, il a capturé 58 truites en 4 heures de compétition. Soit un poisson toutes les 4 minutes en moyenne. Juste renversant !

Aujourd'hui est un autre jour et les cartes vont être rebattues ! Allez les bleus ! ;-)

- page 1 de 12