Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière,la Hte rivière d'Ain.
La page Facebook du magasin la détente à Champagnole

Accès au Fly Shop Carte de pêche fédérale du Jura Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

mardi 2 mai 2017

Zoom sur la canne à mouche JMC PRESTIGE.

Un petit bijou de canne à mouche...

Lire la suite »

dimanche 30 avril 2017

Retour sur les actions du samedi 29 avril.

Un petit retour sur la journée d'action du samedi 29 avril initiée par le collectif SOS Loue et rivières comtoises. Plusieurs lieux de rendez-vous avec barrages filtrants et informations aux passants. Pour le Jura, le point de rendez-vous était à St Claude. La Bienne a bien besoin de tous les soutiens possibles. Une fois de plus, une petite trentaine de passionnés et surtout de motivés ont répondu présent à l'appel du président de la biennoise, Charles Varenne. Quand on connait le nombre de pêcheurs que drainait la Bienne il n'y a pas si longtemps, c'est difficilement compréhensible d'être si peu. Bref, les présents ont fait le travail. Un grand bravo à vous tous.

Pour l'occasion, nous avons aussi distribué avec les flyers du collectif édités pour cette matinée 400 DVD "Les rivières jurassiennes, l'envers du décor". L'accueil du public dans sa grande majorité a été très bon. Certains étaient même bien au courant de la problématique via les divers articles de presse des derniers mois.

Action à renouveler, sans aucun doute. Pour être complet, voici un article du progrès à lire => Article presse.
A voir dans les 3 premières minutes de ce journal un résumé en images sur un barrage du 25. Vidéo visible seulement quelques jours pour information.


Mobilisation pour les rivières

jeudi 27 avril 2017

Des barrages filtrants pour les rivières comtoises.

Venez nombreux !

Lire la suite »

mercredi 26 avril 2017

Un début de saison encore jamais vu.

Avril, mois de la nymphe à vue.RIMG2948.JPG

 

Lire la suite »

mercredi 19 avril 2017

La famille !

Mise en lumière des activités de la famille.

Lire la suite »

dimanche 16 avril 2017

Chaussures de wading Hodgman

Hodgman est une marque américaine qui arrive cette année sur le marché français. Nous avons le privilège, mon fils et moi, d'être équipés avec ces produits qui sont de grande qualité. Je reviendrais régulièrement sur cette gamme à travers des articles sur ce blog. Car à ma grande surprise, une partie des lecteurs est en attente de retours réguliers sur le matériel que l'on utilise mon fils et moi.

Aujourd'hui, je vais vous parler des chaussures de wading. La gamme Hodgman en propose 3 types. Elles ont toutes en commun d'avoir un système très bien étudié de changement de semelle. En un clic, vous pouvez passer d'une semelle feutre à une semelle à crans. C'est assez génial ! Sinon, les modèles de chaussures se différencient par des matériaux ou système de laçage différent.

Pour ma part, j'ai choisis le modèle H5 H-Lock. Je préfère de mon côté les lacets classiques au système boa. Je n'ai pas opté pour le modèle haut de gamme en cuir nubuck pour gagner un peu en poids. Après, le choix du modèle est surtout une histoire de coller à ses propres besoins. Si je pêchais des rivières à forts débits en étant tout le temps dans l'eau, j'aurais bien sûr opté pour le nubuck. Mais je suis plus souvent en berge que dans l'eau. De plus, chez nous, on trouve des fonds de petits galets voir de sable, donc les chaussures sont moins sollicitées aux chocs dans de gros blocs par exemple. Pour cette situation précise, je vous conseille fortement le modèle en cuir nubuck. 

Alors, je vous fais un retour après deux parties de pêche, c'est bien trop peu, j'en suis conscient. Mais la demande sur ce nouveau produit est grand, donc je m'y colle malgré tout.

Autant le dire tout de suite, j'étais un peu sur la réserve quant au format des chaussures. Elles font vraiment imposantes au premier visuel. En vérité, j'ai été bluffé sur le terrain. Car en utilisation, elles donnent une impression toute contraire. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'on croit être en baskets, mais on les oublie très vite. Elles tiennent parfaitement le pied et la cheville, je suis pour ma part super à l'aise. Un vrai confort. Pour ces deux sorties, j'avais opté pour des semelles à crans. Nickel. J'ai une autre paire de semelles en feutre que j'essaierais plus tard. Le système pour changer de semelle est très simple, vous le découvrirez dans la vidéo ci-dessous.

Que cela soit pour marcher sur la berge, même pour de longues distances, ou pour progresser dans l'eau, j'ai vraiment bien aimé. Voilà donc pour un premier retour. Maintenant, pour ce genre de produit, c'est la durée de vie qui fera que l'on apprécie vraiment ou pas. Et pour savoir cela, il faudra patienter un peu :-)

Je vous mets une vidéo explicative. Ce n'est pas traduit en français, mais on comprend le principe. Vous avez par contre accès à une chaîne Hodgman France en cliquant sur ce lien => Hodgman France.

jeudi 13 avril 2017

Rediffusion d'Histoires de nymphes et de mouches.

Je m'y prends un peu tard, mais j'avoue ne pas surveiller les programmes TV de façon assidue. Merci aux personnes qui m'ont averti que Seasons rediffusait le fim que j'ai tourné en juin 2015.

Les prochaines diffusions sont les suivantes :

•Vendredi 14 avril à 17h40

•Samedi 22 avril à 17h20

•Lundi 24 avril à 19h50

•Mardi 02 mai à 16h20

•Dimanche 7 mai à 15h25

•Jeudi 11 mai à 21h55

•Mercredi 17 mai à 00h30

•Vendredi 19 mai à 15h00

•Samedi 20 mai à 10h50

•Mardi 23 mai à 1h15

Quelques images pour vous donner envie de passer 52 minutes en ma compagnie ;-)

mardi 11 avril 2017

Expérience sur une fenêtre de prélèvement.

Plusieurs AAPPMA gérant un linéaire sur la Haute vallée de la Loire se sont unies en vue d'une expérience commune de gestion piscicole. L’idée est de retrouver sur ces linéaire des poissons de tailles plus importantes. Cela se traduit comme suit : en dessous de 25 cm, le poisson est remis à l’eau. L’originalité est la mise en place d’une maille supérieure : au dessus de 35 cm, le poisson est également remis à l’eau. Entre 25cm et 35cm, le pêcheur, s'il le souhaite, peut toujours conserver 4 truites par jour. Ce prélèvement raisonné et ciblé pourra permettre aux gros poissons de se reproduire et également de maintenir un prélèvement pour satisfaire l'ensemble des pêcheurs. Il est, à mon avis, très important d'avoir de gros individu sur les frayères. Je ne connais pas la Haute vallée de la Loire suffisament, mais sur la rivière d'Ain, il est flagrant de constater l'inexpérience des truites de tailles moyennes à l'inverse des gros sujets lors de cette période. Un gros poisson n’est pas nocif pour la rivière : sa descendance étant bien plus nombreuse que ses victimes et son précieux patrimoine génétique étant la preuve d’une parfaite adaptation à sa rivière.

En tous les cas, cette expérience de gestion a le mérite d'exister. Merci à Pierre pour cette vidéo qui résume en images ces quelques lignes.

NOUVELLE LOIRE from PM Productions on Vimeo.

vendredi 7 avril 2017

Sécheresse printanière, un mal pour un bien ?

A se poser des questions...

Lire la suite »

mercredi 5 avril 2017

Afin de bien préparer le jour J ;-)

Merci ;-)

Lire la suite »

- page 2 de 119 -