Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière,la Hte rivière d'Ain.
Votre spécialiste toutes pêches - JURA PÊCHE à Champagnole - 09-67-81-34-41

Accès au Fly Shop Carte de pêche fédérale du Jura Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

Mot-clé - Frayère

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 8 janvier 2018

Vidéo du frai jurassien 2017

Les conditions ont été bonnes pour la rivière cet hiver, par conséquent difficiles pour l'observation des frayères à truites. Malgré tout, et suite à pas mal de sorties, j'ai pu faire quelques images afin de réaliser une nouvelle vidéo personnelle.

Quand je pense aux efforts que ces mêmes truites ont dû faire l'an passé pour creuser leurs nids dans une rivière en étiage et avec un courant très faible. Les voir cet hiver accomplir la même chose sans peine aidées en cela par un vrai débit, c'est rassurant.

Bon visionnage.

Truites jurassiennes lors de la reproduction. from Nicolas Germain Fly Shop on Vimeo.

vendredi 29 décembre 2017

Des vacances bien remplies...

Je profite en ce moment de quelques jours de vacances à la maison. C'est toujours bien agréable de profiter de ses proches en cette période. Du coup, j'ai également un peu de temps pour par exemple fabriquer quelques bestioles hors références Fly Shop qui me serviront peut-être cet été. J'en ai aussi profité pour bloquer une après-midi à ranger mon atelier montage. Ce n'était pas du luxe, croyez-moi ! Qu'est-ce que l'on peut entasser, c'est fou.

Bien entendu, je tente bien sûr de faire quelques sorties rivière afin d'observer les fraies. Mais comme déjà dit, les fluctuations de niveaux de la rivière ne rendent pas les choses faciles. C'est un mal pour un bien car au final, il est préférable que les truites se reproduisent avec ces niveaux d'eau plutôt que ceux de l'an passé. L'avantage, c'est que les fonds de la rivière sont justes magnifiques. De nouvelles pluies sont attendues sous 2000 mètres ce week-end avec actuellement au sol une épaisseur de neige importante tombée hier. Attention à la grosse crue une fois de plus. Deux mois que la rivière est pleine, cela faisait tellement longtemps qu'une telle régularité n'était pas arrivée. C'est une très bonne chose. Les champs regorgent d'eau, les fontaines tournent à plein régime !

Et puis, les vacances de Noël, c'est aussi l'occasion d'organiser une sortie de pêche en compagnie de mon fils. Cette année, nous avons proposé à Gilles et Hugo de nous accompagner. On a passé une très bonne journée. Hugo nous avait fait une quiche, un délice !

Je vous laisse avec quelques images pour illustrer cet article et je vous dis cette fois-ci à l'année prochaine. Merci encore une fois pour votre fidélité. Vous êtes plus d'un millier à passer chaque jour sur ce blog.

Nymphe issue de la série "étiage" d'André Terrier.

Inspiration du moment. TMC100 en taille 20, soie polyfloss JMC orange, feutre or, vernis.

Petite femelle, gros mâle !

Le même couple en couleurs.

Poisson en position sur la zone de fraie.

Comportement opportuniste d'un poisson venant manger après la "grattée" de la femelle.

Une qui bosse, trois qui regardent !

Une femelle avec quelques prétendants !

Sortie pêche : belle truite capturée avec talent par Gilles !

Sur cette journée, c'est Thibaut qui a fait le plus fort.

vendredi 10 mars 2017

Sur la Haute Rivière d'Ain, chaque vie comptera.

Le 11 mars, jour de l'ouverture de la pêche dans le Jura, c'est demain. C'est un jour béni pour nous pêcheurs. Des mois que nous l'attendons parfois même en comptant les jours sur le calendrier.

L'ouverture, et les jours qui vont suivre, c'est aussi la période où les prélèvements sont les plus nombreux sur la rivière. La densité de pêcheurs est très importante lors de ces premières semaines de la saison de pêche. Pour l'année 2017, et comme l'an passé, le nombre de truites autorisées est de trois maximum par jour sur le bassin de la rivière d'Ain. Si vous suivez un peu l'actualité de la rivière d'Ain dans sa partie amont de Vouglans via ce blog par exemple, vous savez sans doute qu'elle a énormément souffert ces deux dernières années. A tel point que la pêche a été fermée par anticipation l'an passé. De nombreuses truites ont été trouvées mortes ou agonisantes sur les linéaires avals (Crotenay et Pont du Navoy pour les plus touchés).

C'est donc suite à cette triste situation, suite aux nombreuses observations que j'ai pu faire sur les frais cet hiver que je demande expressément aux pêcheurs de limiter leurs prélèvements et de ne pas aller jusqu'aux trois truites autorisées. Je vous assure pour être sur la rivière toute l'année, que ces linéaires ne sont plus que l'ombre de ce qu'ils ont été. Chaque truite, chaque vie est importante. Si vous souhaitez absolument conserver un poisson, faites-le, mais remettez les suivants à l'eau s'il vous plait. Ne gardez pas trois poissons sauvages, la rivière d'Ain n'en a plus les ressources. Et si toutefois vous devez garder un poisson, dans la mesure du possible, faites-le dans les classes d'âge des poissons de tailles moyennes, genre 25-32 cm. Remettez les plus beaux géniteurs à l'eau, les truites au-delà de 40cm. C'est elles qui ont le plus souffert, il en reste très peu. Je ne parle même pas des truites de plus de 50cm.

Il est compliqué de faire des règlements différents en particulier sur le même cours d'eau, en tous les cas dans notre département au vu du fonctionnement de notre DDT. Mais si cela ne tenait qu'à moi, l'Ain à partir de Crotenay serait interdit au prélèvement afin d'aider la population de truites sauvages survivantes aux deux derniers étés de se maintenir voir de se refaire une santé.

Si vous aimez cette rivière, vous comprendrez mes écrits, j'en suis certain.

En ce qui concerne les pêcheurs qui pratiquent le no-kill de façon régulière. Faites-le correctement. J'ai pu voir durant l'hiver sur les réseaux sociaux encore bon nombre de vidéos où l'on voit des truites faire des apnées de 30-40-50 secondes pour le plaisir du pêcheur et de la photo. Cela dépasse même parfois la minute (vous tenez plus d'une minute sous l'eau après un effort vous ?). Ce n'est plus possible ce genre de comportement. Ce n'est guère mieux que de lui tordre le coup au final. Remettre un poisson à l'eau est une très bonne chose, alors autant le faire du mieux possible.

Je le répète, sur la rivière d'Ain, de Crotenay à Blye, les populations ont payé un très lourd tribut, en particulier les belles truites, n'en rajoutons pas. Pratiquons notre passion avec envie et respect en ayant conscience de la fragilité des populations de truites sauvages sur ces linéaires. Merci de m'avoir lu et un immense merci à tous ceux qui appliqueront ces quelques "conseils" au bord de l'Ain à partir du 11 mars.

vendredi 6 janvier 2017

Bienne, désagréable surprise à la STEP du Lizon.

Comme si cette rivière avait besoin de cela...

Lire la suite »

jeudi 5 janvier 2017

La reproduction des truites du Jura en vidéo.

Après tant de marques de soutien suite à mon dernier article, il me fallait trouver un moyen de vous remercier. J'ai reçu de très nombreux messages de toutes parts. Sincèrement, je ne m'attendais pas du tout à cela, merci encore.

Décembre dans le Jura, poissons sauvages et fonds propres. Cela existe encore.

IMG_0839.JPG

La vidéo qui va suivre est le résultat d'environ deux mois d'observation sur une vingtaine de frayères différentes sur la rivière d'Ain et des affluents. J'ai vu mon premier nid avec un couple de truites dessus tout début novembre 2016 avant les dernières pluies. Durant tout le mois de décembre, suivant des emplacements bien différents sur la rivière, les truites ont été actives sur les frayères. Malheureusement, au moment où j'écris ces lignes, il y a bien 1/3 des zones filmées qui sont à sec aujourd'hui. La majorité est encore sous les eaux. J'espère que le taux de réussite sera maximum.
Les images de l'espoir ?

Reproduction des truites - Jura 2016 from Nicolas Germain Fly Shop on Vimeo.

mercredi 23 mars 2016

Epargnez les plus âgées.

Un comparatif qui me parle...

Lire la suite »

vendredi 25 décembre 2015

Mon cadeau de Noël.

Je ne savais pas si j'allais terminer le montage de cette vidéo à temps. Et bien si, cela sera donc mon cadeau personnel de Noël en ce 25 décembre au matin. J'espère que cela vous plaira.
J'essaie avec les années qui passent de m'améliorer au niveau des images, de trouver les bonnes lumières, les bons angles, d'être toujours mieux placé. Ma connaissance du terrain et des zones de frai m'aide énormément.
Je fais cela pour mon plaisir personnel avant tout, mais aussi pour le partager avec vous en ayant une pensée particulière pour les personnes trop éloignées qui n'ont jamais pu assister à un tel spectacle.
Le gros mâle en fin de vidéo est un poisson hallucinant de beauté. Je pense passer pas mal de temps autour de l'endroit où je l'ai vu avec mon fils pour tenter de le retrouver.
Il me reste à vous souhaiter un très bon Noël, que cette journée vous apporte une grosse dose de bonheur. Pensez à visionner en HD pour une meilleure qualité d'image.

Frai 2015 des truites jurassiennes. from Nicolas Germain Fly Shop on Vimeo.

samedi 19 décembre 2015

Y'a plus rien qu'ils nous disent les anciens.

Les frais ont été magnifiques en ce mois de décembre.

Lire la suite »

lundi 7 décembre 2015

Que le bal commence !

Les truites commencent tout doucement à se mettre en place sur les frayères. Le niveau est bon, les températures encore un peu hautes. Les fonds sont très propres, du moins en apparence.
C'est le moment de passer quelques heures au bord de l'eau...

Le tout début du frai. from Nicolas Germain Fly Shop on Vimeo.