Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Le poisson Voyageur, le rêve de pêche à votre mesure !

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

dimanche 15 mai 2022

Roustan de nouveau pour 5 ans !

En place depuis juin 2003, soit une éternité, on était en droit de penser que le président de la FNPF allait passer la main. Pensez-vous, c'est bien tout le contraire !

Claude Roustan a été élu ce mercredi 11 mai pour son 5ème mandat consécutif. Il a récolté 26 voix contre 6 pour son unique adversaire déclaré sur le tard. Un nouveau mandat étalé de 2022 à 2027.

La bonne nouvelle parce qu'il y en a une malgré tout, c'est que pour la première fois un président de fédération départementale du Jura sera élu. Effectivement, Roland Brunet est un nouvel administrateur de la FNPF pour ce mandat 2022-2027. Bonne chance à lui pour tenter de faire avancer les dossiers qui nous sont chers. Je vous joins ci-dessous le retour de Roland Brunet lui-même suite à cette élection :

Pour préciser , nous sommes trois élus locaux à la FNPF.
Georges Guyonnet pour la fédé71 et Richard Alexandre pour la fédé70.
La Bourgogne Franche-Comté est donc fortement représentée.
Pour information, j'ai souhaité intégrer 3 commissions :
Communication, eaux milieux aquatiques biodiversité ( EMAB ) pour évoquer entre autres les mortalités sur la Loue et enfin la commission européenne avec Richard Alexandre pour travailler sur le dossier des cormorans et harles bievre.
C'est un nouveau challenge, pour le groupe des élus actuels de notre région.
Une dernière information : la fédération départementale de pêche du Jura va très prochainement intégrer l'association MIGRATEURS RHÔNE MÉDITERRANÉE, ce qui nous permettra de bénéficier de l'aide et de l'expérience des ingénieurs et élus de cette association dans le dossier de l'implantation de micro-centrales sur nos têtes de bassins.

dimanche 13 février 2022

Cormorans, notre Fédé écrit à la ministre.

Selon les avis de chacun, mais surtout des différents vécus, les avis diverges sur les actions à mener ou non pour contrer l'augmentation des populations de cormorans. Comme j'ai déjà pu l'écrire sur un précédent article, ma vision des choses a bien changé sur le sujet après ces 5 derniers mois passés au bord de la rivière de façon intensive. Qu'on ne me dise plus que sa prédation (couplée à celle du harle bièvre) reste négligeable. C'est totalement faux.

Quoi qu'il en soit, face à la prolifération inquiétante de l'espèce qui impacte la biodiversité aquatique et l’annulation de nombreux d'arrêtés préfectoraux sur les prélèvements d'oiseaux, la FNPF a adressé un courrier à Bérangère Abba, secrétaire d'état à la biodiversité. Les mesures demandées sont :

  • Mise en place d'un groupe de travail national pour suivre la gestion consolidée des populations.
  • Définition de modalités de sécurisation juridique des arrêtés départementaux de régulation.
  • Etude et suivi de l’impact de cet oiseau sur le peuplement piscicole par l'OFB.

Le courrier en question :

Certains trouveront que c'est encore une perte de temps et qu'il faut agir au plus vite, d'autres penseront que c'est inutile avec le discours réccurent qu'il y a d'autres priorités...Un éternel recommencement finalement.

Je souhaite terminer cet article par des images qui parlent souvent mieux que mille mots. Voici un exemple de prédation filmé cette année. Le vol le plus important que j'ai vu sur la haute rivière d'Ain cet hiver était de 18 individus. J'étais déjà en PLS en pensant à la prédation éventuelle tout en souhaitant très fort que ces oiseaux ne se posent pas sur notre linéaire (ils sont montés sur Champa). Mais là, un vol comme ça, je deviens fou !

À voir surtout à partir d'une minute.

jeudi 15 juillet 2021

Campagne de communication de la FNPF

La Fédération Nationale de la Pêche en France a lancé une campagne de communication engagée pour interpeler les instances institutionnelles, les médias et sensibiliser le grand public autour de ce bien commun essentiel qu’est l’eau. Intitulée « À court d’eau » et déclinée dans la presse et les réseaux sociaux, elle apporte un éclairage sur les problématiques de la sécheresse, des obstacles en rivières et de la menace qui pèse sur les zones humides et souligne l’urgence environnementale liée à la gestion de l’eau et ses conséquences majeures pour l’humanité.

Je vous laisse découvrir ces courtes vidéos réalisées par Les films du Bouchon :

samedi 21 mai 2016

La pêche sur le Tour de France avec l'étape du Jura.

18 juillet, date à retenir...Generation-peche-Tour-de-France-2016-caravane-publicitaire.jpg

Lire la suite »

vendredi 26 février 2016

La Pêche sur les Routes du Tour de France 2016 !

A voir par la suite si c'est une bonne idée...

Lire la suite »