Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Le poisson Voyageur, le rêve de pêche à votre mesure !

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

Gestion piscicole

Les actions menées sur le terrain et infos diverses sur le monde complexe de la gestion halieutique

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 14 mai 2021

La crue, si bienfaitrice que ça pour la rivière d'Ain ?

C'est bien souvent notre premier sentiment lorsque le niveaux des rivières s'élève...Nous sommes heureux de voir la rivière pleine d'eau, moi le premier. Qui plus est après une très longue période où les intempéries auront été rares et avant un été qui s'annonce à l'image des précédents, sec et très chaud.

Ce que l'on imagine moins, c'est ce qu'on pourrait appeler l'envers du décors de la crue. Tout ce qu'il se passe durant ces un ou deux jours de fortes pluies mêlés à la montée des eaux. Tous les dysfonctionnements que la rivière subit accompagnés par les actes de personnes bien mal attentionnées. Le week-end dernier et ce début de semaine, il y a deux vagues de pluie dont une très forte ce lundi. 60 à 70mm dans la journée selon sa localisation autour de chez moi. Pas grand chose pour certaines régions, un record pour le mois de Mai sur une journée chez moi. Ce n'est donc pas anodin.

Je vous le donne en mille, c'est le jour choisi par un agriculteur de la région pour faire plusieurs voyages entre sa fosse à lisier et ses parcelles...Dont une en dévers à moins de 100 mètres de la rivière d'Ain...Alors une fois de plus, j'entends bien le monde agricole qui crie à l'agribashing, je les entends me répéter qu'ils suivent déjà un cahier des charges Comté très strict, oui, je l'entends bien. Et puis il y a aussi les actes, il y a ce que l'on voit sur le terrain. Alors, je ne sais pas si c'est illégal ou non d'agir ainsi. Mais je sais qu'épandre sur plusieurs voyages d'immenses quantités de lisier sous une pluie record aussi près d'un cours d'eau est immoral et ce au minimum. J'en avais mal au ventre. D’autant plus lorsque l'on voit le résultat en fin de journée. Quasiment plus une seule trace de lisier, uniquement le passage du véhicule. Tout a été lessivé en un temps record et de façon instantanée. Tout est parti à la rivière d'Ain...

La rivière se trouve en bout de champ.

La rivière d'Ain ne supporte pas malheureusement que ce genres d'actions durant la crue. Il y a aussi tous les dysfonctionnements de nos structures d'assainissements. C'est terrible à quel point la rivière doit absorber toutes "ces merdes" en si peu de temps ! On peut trouver des poissons malades une fois que le niveau baissera de nouveau, c'est tout sauf étonnant !

Ici, c'est la lagune de mon village qui sature complètement avec une arrivée d'eau claire bien trop importante. De grosses erreurs de branchement de réseau au départ et voilà le résultat. Des années que notre AAPPMA le dénonce. Nous avons été même reboutés au tribunal devant la communauté de communes et Véolia. Pourtant, il me semble que les images sont parlantes mais le jugement a dit le contraire ! Les dernières rumeurs parlent d'une nouvelle étude visant l'arrivée d'eau claire qui gène le bon fonctionnement de la lagune...Ou même un projet de stopper cette lagune et relier les rejets de notre village à la STEP de Montigny...Une façon de donner raison à notre AAPPMA hors tribunal finalement. Quoi qu'il se passe, nous souhaitons juste que les choses fonctionnement bien. Car aujourd'hui et depuis de trop nombreuses années, c'est uniquement la rivière qui en subit les conséquences et accesoirement les villageois qui paient une taxe d'assainissement pour un service non rendu.

Tout déborde et part un peu partout. Les images sans les odeurs, c'est mieux pour vous amis lecteurs !

Il y a aussi durant les coups d'eau tous ces points noirs qui existent depuis des décennies sans qu'il n'y ait eu aucune action. Ce n'est pourtant pas faute de le dire, de le répéter, de le dénoncer. J'ai entendu parler d'un gros investissement en matière d'assainissement sur la commune de Champagnole. J'espère sincèrement que c'est vrai et que ces zones qui datent d'un autre temps avec de l’égout en direct dans la rivière disparaissent une bonne fois pour toutes.

Je souhaite à tous les baigneurs qui vont envahir nos gravières dès les premiers rayons de soleil du bon temps. N'oubliez pas la douche en rentrant chez vous et surtout, frottez fort !

dimanche 25 avril 2021

L'hécatombe continue sur la Loue

C'est la triste suite de ces dernières semaines. Malheureusement, la situation ne s'améliore pas du tout sur la Loue. De nombreux pêcheurs alertent sur les mortalités récurrentes. Même les passants voient les ombres dériver dans la ville d'Ornans. C'est une véritable hécatombe. 

2010, c'était la première manifestation à Ornans. Et depuis, qu'est-ce qui a réellement changé sinon rien ? La rivière, nos rivières se dégradent toujours autant. Les truites et les ombres disparaissent peu à peu. Rien de significatif n'a été fait au final. En tous les cas, rien qui ne soit visible sur la qualité de l'eau de nos rivières.

C'est triste, mais on va finir par souhaiter qu'un baigneur ou un touriste en canoé s'empoisonne avec ces eaux. Ils arrivent, j'en ai déjà vu sur les gravières de la rivière d'Ain. Ils vont prendre possession des lieux. Ils vont jouer avec cette eau qui tuent les poissons. Si l'hécatombe des poissons se transforme en hécatombe de baigneurs, peut-être que...

vendredi 23 avril 2021

L'eutrophisation.

Ce court billet pour vous aiguiller vers un article réalisé par un ami. C'est au sujet de l'eutrophisation de nos rivières. Un article vraiment très complet.

C'est à lire en suivant le lien suivant => Un mal qui perdure : l'eutrophisation

 

lundi 5 avril 2021

Enquête en ligne rivière Touvre

Par le biais de cet article, je me fais le relai d'un message véhiculant sur les réseaux sociaux. Comme je sais qu'une partie de mes lecteurs n'est pas fan de ces mêmes réseaux, voici donc un copier/coller du message qui me semble très important. Il n'y a pas que chez nous que tout va mal.

Amis pêcheurs,
Cette année et pour la 4ème année consécutive, la saprolégniose a à nouveau énormément infecté les truites fario dans la Touvre.
Un nombre considérable de truites mortes ont pu être observées. (Par les riverains, pêcheurs, promeneurs...)
Afin de ne pas aggraver l'impact de cette maladie sur la population de truites farios.
Une solution consiste à ne pas prélever de farios au cours de la saison 2021. Elle se traduira par l'instauration d'un no-kill pour les farios sur un linéaire allant des sources de la Touvre au pont de la route de Paris à Gond-Pontouvre.
Avant de mettre en place cette procédure, nous souhaitons avoir vos avis !
merci de voter pour ou contre ?
Via le lien ci dessous.
Réponse impérative avant le mercredi soir 7 avril 2021.
Afin d'obtenir des résultats pertinents, 1 seule enquête par pêcheur sera prise en compte. Le bilan de ce sondage vous sera communiqué dès la clôture de la consultation.
Nous vous remercions par avance de votre précieuse contribution.
Partagez ! Nous souhaitons l’avis de tous les pêcheurs. (Charente et hors Charente)
MERCI

mardi 9 février 2021

Prenez votre carte de pêche, merci.

- Ben mon homme, il hésite vraiment à prendre sa carte cette année. En plus, je crois qu’ils ne vont même pas faire de remise par rapport à l’an passé.

- Ha ben pareil pour le mien. C’est clair qu’ils pourraient la faire payer moins chère cette année.

Cette introduction est en fait une conversation que j’ai entendu entre deux collègues féminines lors d’une pause à l’usine. Elles parlaient bien entendu de l’hésitation de leur compagnon. Je suppose qu’ils ne sont pas les seuls à se poser la question. J’en suis même persuadé puisque je le vois sur l’interface administration de notre AAPPMA sur cartedepêche.fr. À la même date, par rapport aux années précédentes, il y a beaucoup moins de pêcheurs qui ont déjà pris leur carte. J’en profite d’ailleurs pour remercier chaleureusement ceux qui nous ont renouveler leur confiance. Je ne sais pas si c’est le cas ailleurs, mais c’est évident chez nous.

Je comprends cette hésitation. Je comprends que certains préfèrent attendre le dernier moment. Confinement ou pas. Couvre-feu. Coup de zèle de notre préfet avec la surenchère d’un arrêté préfectoral interdisant la pêche. Nous sommes à l’abri de rien, c’est un fait.

Malgré ça, une AAPPMA ou si vous préférez une société de pêche est avant tout une association composée de statuts, d’un bureau et membres. Comme toutes associations, son fonctionnement se fait en partie grâce à la cotisation de ses membres.

Si des pêcheurs ici ou là souhaitent un rabais sous peine de ne pas renouveler leur carte de pêche, c’est qu’ils ont zappé un truc essentiel au bon fonctionnement de ce système. On peut aussi pointer du doigt une nouvelle carence en termes de communication. Car de toutes évidences, pour ce contingent de pêcheurs, une carte se résume uniquement à un droit de pêche et rien d’autre. Ce qui dans les faits est totalement faux.

Est-ce qu’en 2020, les locations ou achats de baux de pêche ont vu baisser leurs prix ? Est-ce que les coûts des divers travaux ou études sur les milieux aquatiques ont été réduits ? Est-ce que le salaire des employés de fédération a diminué ? Est-ce que…On pourrait en citer des exemples. La réponse est non à chaque fois. La carte de pêche permet le fonctionnement de tout ce système. Elle n’est pas faite QUE pour vous donner un droit de pêche.

Prendre sa carte de pêche est acte militant. En premier lieu en soutenant l’AAPPMA de votre choix en fonction de vos idées et convictions et dans un deuxième temps, en participant financièrement à la vie associative de notre système global.

Pensez bien à toutes ces associations. Choisissez bien votre AAPPMA et quoi qu’il arrive, prenez votre carte de pêche. Merci.

- page 1 de 61