Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Le poisson Voyageur, le rêve de pêche à votre mesure !

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

Divers

Le fourre tout!!!

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 20 juillet 2021

Au plaisir de vous retrouver.

Comme chaque année depuis la création de ce blog, je vais prendre un peu de repos "électronique". Quelques semaines éloigné de mon blog pour mieux vous retrouver par la suite. Si toutefois le lecteur que vous êtes s'ennuie, j'ai plus de 1600 articles en archive. De quoi s'occuper un peu => Archives Blog

Pour le Fly Shop, il est possible de commander ou de prendre rendez-vous jusqu'à début août. Fermeture estivale du 04/08 au 18/08. D'ailleurs, à ce sujet, et ce depuis hier, vous pouvez obtenir via votre bon de commande habituel un sticker à l'effigie de votre Fly shop préféré. À coller sur votre voiture ou un accessoire de pêche. 

Il me reste à vous souhaiter de bonnes vacances si toutefois elles arrivent pour vous ou une bonne reprise si vous étiez juillettiste. On se retrouve fin août avec un immense plaisir.

mercredi 30 juin 2021

Communication mode années 80 !

Je pensais ne plus voir ce genre d'article dans le journal local...Il faut croire que c'est toujours vendeur !

Je n'ai aucune leçon à donner à ce pêcheur sur le fait qu'il ait gardé sa truite ou non, ce n'est pas le sujet de ce billet. Il était dans son droit puisqu'il pratiquait hors parcours no-kill. Mais comment peut-on encore envoyer à la presse ou faire publier une telle photo ? Quel est le but ? Je m'interroge sincèrement !

À l'heure où les rivières franc-comtoises se meurent, à l'heure où les densités de poissons sauvages s'amenuisent plus vite que la vitesse du son, c'est totalement à contre-courant me semble t-il. Sans parler que cette photo remportera certainement la médaille d'or de la laideur.

Quelle misère...

Source Le Progrès (29/06/2021)

vendredi 25 juin 2021

Qualité des eaux de baignade - Jura 2021

J'ai mis un titre à cet article de façon à ce qu'il soit accroché par Google de la même manière que les autres papiers sur le sujet. Ainsi, peut-être que les internautes à la recherche d'informations sur les eaux de baignades jurassiennes passeront par là pour avoir un complément qui me semble nécessaire.

Depuis quelques jours, les médias locaux se font le relai de l'ARS sur la qualité des eaux de baignade de notre département. Aussi surprenant que cela puisse paraitre pour celui qui se promène de temps en temps au bord de l'eau, plus de 80% des sites sont classés " qualité excellente", soit le plus haut classement du barème.

Alors je ne connais parfaitement tout le Jura, mais je sais par exemple que sur la rivière Loue les truites et les ombres crèvent par centaines depuis des mois et encore actuellement. Comment peut-on communiquer sur une qualité d'eau excellente alors qu'elle devenue un véritable poison pour la survie de ses habitants dont les truites ?? Le jour où nous ne pourront plus respirer dehors on nous dira aussi que ce n'est pas la qualité de l'air qui est en cause ?

Sur la Loue, les poissons crèvent, mais la qualité de l'eau est donnée excellente !

Même chanson sur la rivière d'Ain puisque les zones de baignades sur Vouglans sont bien entendues de top qualité ! Vouglans, c'est bien ce lac de barrage qui est alimenté par la rivière d'Ain ? Rivière où je passe ma vie et qui est régulièrement souillée par l'activité humaine ? Je connais des dizaines de rejets d'égouts défaillants ou même non raccordés. Sans vouloir alarmer les futurs baigneurs, je souhaite juste qu'ils connaissent la vérité. L'eau ne peut pas être de bonne qualité quand on voit tout ce qui se jette dedans enfin.

Exemple de rejet d'égout dans la rivière d'Ain avant d'arriver dans Vouglans.

 

Assez consternant quand même quand on connait la réalité de terrain et qu'on voit ce genre de communication où tout semble être parfait à en croire la carte globale. Si on nous prend pour des imbéciles de la même façon sur les autres sujets, on est pas sorti le cul des ronces !

vendredi 18 juin 2021

Jean-Marie Sermier, le Comté et la censure !

Les réseaux sociaux ont beaucoup de défauts mais ils possèdent également certains avantages. Pour ma part, je suis tous les politiques de ma région. De cette façon, on peut mieux les connaitre et parfois aussi mieux comprendre leurs intentions. Bref, c'est pour moi assez instructif.

Hier, Mr le député Jean-Marie Sermier a publié un message sur sa page Facebook qui m'a fait réagir. Je ne parle pas de sa façon de mettre le masque, non ;-) mais bien de son résumé maladroit sur le mécontentement au sujet de la production du Comté. Je me suis permis une réponse en commentaire en essayant vraiment d'être courtois afin de pourquoi pas lancer un dialogue. À noter que je suis déjà intervenu sur des publications de Mr Pernot et ou Mme Brulebois par exemple sans avoir eu le moindre problème. Avec Mr Sermier, ce fut différent. Mon commentaire est resté en ligne moins d'une heure et a été tout bonnement supprimé. Comme de nombreux autres commentaires n'allant pas dans son sens d'ailleurs. Pour un homme politique en pleine campagne électorale pour les régionales, c'est vraiment moyen voir plus. Je vous laisse juger par vous-même. Première image, la publication de Mr Sermier, deuxième image, ma réponse censurée.

dimanche 6 juin 2021

Faut-il achever un poisson malade ?

Voilà une question que je me suis moi-même posé de nombreuses fois. Une fois de plus, aucune réponse de ma part "scientifique", juste un retour de mon vécu. Plus jeune, et souvent de façon systématique, je tentais de retirer les poissons malades que je croisais pour les achever. J'avais en tête plusieurs raisons pour faire cela. La première était que je pensais le poisson souffrant et en agissant ainsi, je mettais fin à son calvaire. Dans en deuxième temps, j'avais un doute sur la contagion entre poissons et je préférais donc ne pas prendre ce risque. Les truites noires et aveugles ou encore pleine de mousse, toutes sur le terrain.

Aujourd'hui, et après avoir vécu plusieurs fois la même chose, notamment sur les poissons atteint de saprolégniose,  j'ai totalement changé d'avis. Ma dernière expérience en date a eu lieu il y a 15 jours. J'ai vu gober un poisson trois jours de suite. Les deux premiers, le niveau de la rivière m'empêchait de me positionner assez près du gobage pour le pêcher. Au troisième jour, c'était bien limite, mais possible. Si je suis retourné voir tous les jours ce gobage, c'est qu'il me donnait l'impression d'un très joli poisson dessous. Ça poussait de l'eau !

Une fois le niveau assez bas, j'ai pu rentrer dans l'eau pour venir me positionner au milieu de cette immense gravière à 12-15 mètres du gobage. La truite gobait environ toutes les 15-20 secondes, fallait voir se qu'elle se mettait depuis 3 jours ! Premier passage dans le bon axe et ma mouche fut aspirée. Combat lourd dans le courant mais sans obstacle à proximité, ce fut assez simple de la mettre dans la filoche. Le poisson était en léger déficit pondéral, je dirais qui lui manquait 300-400 grammes. Sinon, une belle robe...Avec une gueule de Frankenstein !

Quelle ne fut pas ma surprise de voir cette tête pleine de plaies ! Horrible ! Et pourtant, son comportement alimentaire, sa force, sa vivacité laissaient croire à un poisson en pleine forme. Je peux me tromper, bien entendu, mais je pense malgré tout que ce poisson était en phase de rétablissement. Que cette truite avait il y a quelques semaines la gueule toute moussue. Que ses plaies sont en cicatrisation. J'ai dû prendre ces 5 dernières années pas loin de 10 poissons avec ce genre de plaies. Si certaines truites trépassent face à la maladie, d'autres ont bien l'air de s'en tirer.

C'est pourquoi il me semble plus sage de laisser faire la nature et de ne pas décider pour les truites en les achevant même si parfois cela semble la bonne décision...Après, cela reste un avis personnel, en rien une vérité.  

La tête de cette folle gobeuse !

Le poisson en entier. Autour des 55 en longueur je dirais.

- page 1 de 69