Je m'étais pourtant interdit de "publier" durant mes vacances, mais on ne se refait pas. Donc, comme vous le savez certainement, la pêche dans les cours d'eau (ceux qui coulent encore en fait) est interdite temporairement. Cela concerne les rivières de 1ère catégorie et ce depuis le 09 août. On nous explique que cela a pour but de protéger les espèces du milieu aquatique. Très bien. Ci-dessous le mot de la préfecture trouvé sur Facebook.

Je vais parler de notre AAPPMA car je ne connais pas le point de vue des autres. A la demande de la fédération de pêche du Jura, nous avons répondu ceci le 28/07/2022 à la question d'une éventuelle fermeture de la pêche sur nos lots :

Bonjour,

Voici la position de l’AAPPMA de Crotenay pour faire suite à votre demande.

-Étant donné que notre AAPPMA ne considère par le loisir pêche comme un problème vis-à-vis de la situation actuelle sur notre linéaire (plus de pêcheur depuis des semaines sur nos lots).

-Étant donné que les problèmes vis-à-vis de la situation actuelle sont avant tout liés aux baigneurs et navigateurs (canoës) qui dérangent les poissons survivants sur les zones refuges (sans le savoir).

-Étant donné que votre message ne nous assure aucunement que les autres activités aquatiques seront suspendues au même titre que la pêche.

L’AAPPMA de Crotenay est contre une fermeture anticipée de la pêche sur ses lots dans ces conditions.

Bien cordialement.

Voilà, notre position était claire. Fermer la pêche, ok, mais à la seule et unique condition que tout soit interdit et que plus personne ne mette un pied dans l'eau.

Visiblement, une décision a été prise contre notre volonté. Notre AAPPMA le regrette. D'autant plus que depuis, et ce tous les jours, baigneurs et canoés sont dans la rivière. J'en ai encore vu ce jour dimanche 14 août. Sans doute maintenant que la fin de saison se profile avec une météo plus instable et des températures plus faibles, nous allons voir arriver une interdiction de ces activités. Trop tard pour le coup.

Pourtant, quand on voit le débit de la rivière d'Ain ce dimanche 14 août, on devine facilement que les truites encore en vie ont besoin d'une pleine tranquillité pour rester en place sur les zones de refuges thermiques. La pêche n'est pas le problème bien qu'elle soit la seule interdite. Incompréhensible pour ma part.

La Fédération de Pêche de l'Ardèche, innovante sur bien des points, a fait une proposition à sa préfecture. Elle est claire, précise et d'une logique à toutes épreuves. Je vous laisse la découvrir ci-dessous. Je partage ce point de vue à 100%.

Et la suite ? Puisque c'est une interdiction temporaire...Si par le plus grand des bonheurs des pluies conséquences et durables viennent à tomber sur notre Jura pour redonner vie au cours d'eau, on ouvre de nouveau quelques jours ? Avec les réglementations en place ? Je rappelle juste qu'à part l'AAPPMA de Crotenay et la biennoise (sauf erreur de ma part), les autres AAPPMA du département possède une majorité de linéaire où le prélèvement de 3 truites par jours est possible...Je ne vous fais pas un dessin en cas de coup d'eau mi septembre sur l'activité des poissons après cet épisode sècheresse.

D'ailleurs, il me semble opportun de protéger à 100% les populations de truites sauvages restantes pour 2023 et même les années à venir dans notre département.