Nicolas39 - Pêche à la mouche

La pêche à la mouche sur le blog de Nicolas Germain, un Jurassien amoureux de sa rivière, la Haute Rivière d'Ain.
Le poisson Voyageur, le rêve de pêche à votre mesure !

Accès au Fly Shop Signez le livre d'or Suivez-moi sur facebook Le Fly Shop sur facebook

vendredi 27 août 2021

Film, Le Sens de L'Eau.

Soyez devant votre télévision ce mardi 31 août à 20h50 ! La chaine Seasons diffusera un film inédit réalisé par Marc Wattrelot. J'ai la chance d'avoir participé à ce tournage mais vous aurez surtout le plaisir d'y retrouver de nombreux pêcheurs de l'hexagone venus de tous les horizons (rivière, lac et mer). Tous ces pêcheurs vous donneront leur sentiment sur ce qu'est le sens de l'eau pour eux.

Marc signe là un film tout aussi original que génial. Je vous laisse découvrir cela mardi prochain sur Seasons !

dimanche 22 août 2021

C'est la reprise !

Comme on dit au village, "C'est fini la fête chez Jules ! " . Et oui, il est temps de reprendre le boulot et par la même occasion, l'activité de ce blog.

Je ne sais pas si vous connaissiez l’existence des dresseurs de truites...Je ne vous en dis pas plus, découvrez le en vidéo ;-)

mardi 20 juillet 2021

Au plaisir de vous retrouver.

Comme chaque année depuis la création de ce blog, je vais prendre un peu de repos "électronique". Quelques semaines éloigné de mon blog pour mieux vous retrouver par la suite. Si toutefois le lecteur que vous êtes s'ennuie, j'ai plus de 1600 articles en archive. De quoi s'occuper un peu => Archives Blog

Pour le Fly Shop, il est possible de commander ou de prendre rendez-vous jusqu'à début août. Fermeture estivale du 04/08 au 18/08. D'ailleurs, à ce sujet, et ce depuis hier, vous pouvez obtenir via votre bon de commande habituel un sticker à l'effigie de votre Fly shop préféré. À coller sur votre voiture ou un accessoire de pêche. 

Il me reste à vous souhaiter de bonnes vacances si toutefois elles arrivent pour vous ou une bonne reprise si vous étiez juillettiste. On se retrouve fin août avec un immense plaisir.

jeudi 15 juillet 2021

Campagne de communication de la FNPF

La Fédération Nationale de la Pêche en France a lancé une campagne de communication engagée pour interpeler les instances institutionnelles, les médias et sensibiliser le grand public autour de ce bien commun essentiel qu’est l’eau. Intitulée « À court d’eau » et déclinée dans la presse et les réseaux sociaux, elle apporte un éclairage sur les problématiques de la sécheresse, des obstacles en rivières et de la menace qui pèse sur les zones humides et souligne l’urgence environnementale liée à la gestion de l’eau et ses conséquences majeures pour l’humanité.

Je vous laisse découvrir ces courtes vidéos réalisées par Les films du Bouchon :

dimanche 11 juillet 2021

Des nouvelles de la Bienne.

Vu sur la page Facebook de la Fédération de pêche du Jura, je me fais ici le relai d'un message important au sujet de la Bienne. Sachant que vous êtes nombreux à ne pas lire les réseaux sociaux, voici donc un copier/coller du message de notre Fédération départemantale :

Dans la continuité du travail débuté à l’aune des épisodes de surmortalité piscicole qui ont touché la Bienne dès 2010 et suite aux Assises pour la Bienne qui se sont déroulées sous l’égide de l’Etat en mars 2019 à Prémanon, le PNRHJ et ses partenaires ont souhaité étudier une hypothèse jusqu’alors inexplorée : celle de la remobilisation par la rivières de pollutions anciennes.
L’étude, dont vous trouverez le rapport synthétique ci-après, a été réalisée par Coopétic-Recherche, Institut Anthropo-Crisis, lors de suivis sur 7 stations réparties entre Morez et Dortan pendant la période 2018-2020. Ce travail a, entre autre, été financé par la FNPF et la Fédération de Pêche du Jura.
Des centaines d’échantillons ont été prélevés dans l’eau et les sédiments des berges de la rivière. Ces milliers de données ont permis de déterminer :
  • Qu'il existe des stocks de polluants au niveau des sédiments des berges, hérités des activités industrielles anciennes, et remobilisés par la rivière au gré des crues, et ayant un impact sur les organismes aquatiques ;
  • Que des rejets actuels sont aussi à l’origine de la présence de substances toxiques dans l’eau de la Bienne, dont l’effet sur les organismes aquatiques est également fort, notamment pendant les périodes d’étiage.
La situation de la Bienne est grave mais des solutions peuvent être mises en œuvre pour limiter l’effet de ces pollutions :
=>conserver la biodiversité sur les portions encore préservées
=>restaurer un bon fonctionnement hydro-sédimentaire de la rivière
=>diminuer les rejets actuels de substances toxiques
=>poursuivre l’amélioration de la connaissance, notamment au niveau des sources diffuses.
  •  Le travail ne s’arrête pas là, vous l’aurez bien compris, et l’ensemble des acteurs impliqués dans la préservation du patrimoine naturel que constitue la Bienne restent mobilisés dans le seul but d’améliorer la qualité des eaux de ce fleuron du patrimoine jurassien.
Notre Fédération et les deux AAPPMA du bassin de la Bienne, L'AAPPMA de la Biennoise et la Société de Pêche du Haut-Jura saluent le remarquable travail effectué par l’ensemble des intervenants et remercient tous les pêcheurs qui témoignent de l’intérêt à ce projet
 
Pour en savoir plus, je vous invite à découvrir le document ci-dessous. Bonne lecture.

- page 4 de 329 -